Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Vosges

Dictionnaire du département : Vosges

Précédente Page 235 sur 462 Suivante

Iauneaux (L'),

— Launeau, 1845 (Lepage).

— L'Aunauld, 1887 (Chevreux et Louis).

ferme, commune de Vienville.

Igney,

— De Igneis, xe siècle (Perrin, p. 698).

— Partem alodii Igniaci, 1109 (Doc. Vosg., X, 15).

— S. de Iggneis, 1188 (arch. de Meurthe-et-Moselle, H 334).

— Yngney, 1189 (arch. de Meurthe-et-Moselle, H 334).

— Ygne, 1195 (Bibl. nat., ms. nouv. acq. lat. 2547, n° 30).

— Igneis, 1222 (Doc. Vosg., X, 199).

— Ygneis, 1242 (Doc. Vosg., X, p. 232).

— Ignei, 1254 (Doc. Vosg., X, p. 249).

— De Igneyo, 1298 (Doc. Vosg., XI, 307).

— Yegney, xiiie siècle (Doc. Vosg., I, 173).

— De Ygneyo, 1402 (pouillés Trèves, p. 297).

— Igney, 1421 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 668, n° 21).

— Ygney, xve siècle (arch. des Vosges, iii H 1).

— Igny, 1664 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 710, n° 123).

— Igney-sur-Moselle, 1779 (Durival).

— Igneium, 1768 (pouillé Chatrian, p. 439).

canton de Châtel-sur-Moselle.

Igney appartenait au bailliage d'Épinal. On y distinguait la grande seigneurie, dont une partie appartenait au chapitre de Saint-Goéry d'Épinal, et la seigneurie de Laître. L'église, sous le vocable de Saint-Benoît et Notre-Dame, était du diocèse de Saint-Dié, doyenné d'Épinal. La cure était à la collation du titulaire de la seigneurie de Laître.

Igney (Ruisseau d')

affluent de gauche de la Moselle, communes de Thaon-les-Vosges et d'Igney.

Ile (L'),

— Chapelle de l'Ile de Dompremy, 1399 (Doc. Vosg., V, 2e p., 28).

— En l'Isle, chastel de l'Isle, 1488 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 886, n° 29).

— Domremy la Pucelle, auquel lieu, du costé de la riviere de Meuze sont encore en apparence les murailles, marque et fondemens d'un chasteau ancien appellé l'Isle, 1591 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 8605, fol. 28).

emplacement d'un ancien château, commune de Domremy-la-Pucelle : doit son nom à ce qu'il était séparé de la terre ferme par un bras de la Meuse aujourd'hui comblé.

Ile-Saint-Martin (L'),

écart, commune de Thaon-les-Vosges.

Illon (L'),

— Aqua d'Adun, aquam de Audun, 1228 (arch. des Vosges, xvi H 1, p. 318 et 319).

— Rillon, 1634 (Sanson, Rivières).

— Le ru d'Illon, 1753 (Durival).

ruisseau, affluent de droite du Madon, communes d'Harol, de Ville-sur-Illon, des Ableuvenettes, de Gelvécourt-et-Adompt et de Begnécourt ; son parcours dépasse 13 kilomètres.

Le nom de ce cours d'eau paraît résulter d'une fausse interprétation du déterminatif que présente l'appellation Ville-sur-Illon : voir ce nom.

Imbrecourt,

— Eymbrecourt, 1364 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 886, n° 1).

— Embrecourt, xive siècle (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 833, n° 109, fol. 17).

— Aimbrecourt, 1444 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 833, n° 55).

— Anbrecourt, avant 1466 (Longnon, Doc. Champ., II, 571).

— Ambrecourt, 1586 (Arch. nat., T 17011).

— Imbrecourt, 1751 (édit).

hameau, commune de Vouxey.

Incourt,

nom sous lequel Chatrian (pouillé, p. 164) désigne une annexe de Biécourt, au sujet de laquelle il laisse en blanc les indications du vocable de l'église, du nombre des feux et de celui des communiants.

Industrie (L'),

ferme, commune du Val-d'Ajol.

Injeux (Bois d'),

— Bois d'Ingeu, xviiie siècle (Cassini).

— Bois Dingeux, sous Ringeux, 1810 (ét. de sect., A).

communes de Circourt-sur-Mouzon et de Jainvillotte.

Inoiées (Les),

bâtiment rural, commune de la Bresse.

Inquenis (L'),

écart, commune du Ménil.

Intendant (L'),

lieu dit, commune de Raon-l'Étape.

Irates (Aux),

écart, commune de Wisembach.

Irecourt (Au bas d'),

lieu dit, commune du Clerjus.

Isches,

— Iche, 1180 (Morimond, cart. 11).

— Villa quæ dicitur Yche, 1199 (Pérard, p. 271).

— ? In terra de Essiis… excepto stagno, 1214 (Morimond, cart. 14).

— G. de Ychia, 1334 (arch. des Vosges, viii H 44).

— Iche, 1407 (Serqueux).

— Ysche, 1416 (Hist. de la mais. du Châtelet, pr., p. 30).

— Ische, 1472 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 752, n° 94).

— Hyche, 1554 (arch. des Vosges, viii H 48, compte de l'an, fol. 14 v°).

— L'Ische, 1656 (Sanson, Vosges).

— Hiche ou Iche, 1711 (Bibl. nat., ms. fr. 11806, p. 357).

— Iche ou Ische, 1753 (Durival).

— Ische, Ischia, 1768 (pouillé Chatrian, p. 241).

canton de Lamarche.

Lepage, suivi par Chevreux et Louis, avance qu'Isches a été « aussi désigné sous le nom de Trichâteau », Ce dernier ayant été maintes fois appliqué à Til-Châtel, aujourd'hui commune du canton d'Is-sur-Tille (Côte-d'Or), on a lieu de supposer que Lepage a fait état de quelque texte 236concernant cette dernière localité — Ys selonc Trichastel en 1254, Ys vers Trichastel en 1311 — et non pas Isches.

Précédente Page 235 sur 462 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays