Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Vosges

Dictionnaire du département : Vosges

Précédente Page 3 sur 462 Suivante

Agéville,

— Hadianavilla, Hagianavilla, 875 (arch. de la Moselle, H 4058, n° 1 : deux exemplaires différents).

— Haianavilla, xe siècle (arch. de la Moselle, H 4058, n° 3).

— Hagevilla, 1148 (Ann. præm., I, pr., 547).

— Hageville, Hageiville, 1257 (Bibl. nat., ms. lat. 10024, fol. 2 et v°).

— Hagieville, 1278 (Bibl. nat., ms. lat. 10024, fol. 3).

— Haigeville après Gondreceville, 1311 (Bibl. nat., ms. lat. 10024, fol. 16 v°).

— Haigievilla, Hargrevilla, 1402 (pouillés Trèves, p. 44).

— Cense des Évêques (anc. appellation citée par Lepage).

— Ferme des Évêques, xixe siècle (serv. vic.).

— Agéville, Hagéville, 1845 (Lepage, deux art. distincts).

ferme, commune de Suriauville.

C'est à Agéville que se trouvait jadis l'église paroissiale de laquelle dépendait Suriauville : voir Saint-Blaise.

Agifosse,

étang, commune de Girancourt : voir Abbaye (L'), commune de Chaumousey.

Agitriche,

écart, commune de Rouvres-en-Xaintois.

Agivaux,

— En la voie de la fontenne de Hageivals, 1311 (Bibl. nat., ms. lat. 10024, fol. 16 v°).

contrée, commune de Contrexéville.

Ahelis (Les),

— Aux Asely, 1826 (ét. de sect.).

cense, commune de Pair-et-Grandrupt.

Ahéville,

— A. de Aquilevilla, xiie siècle (Doc. Vosg., X, 134).

— Oheiville, Oheville, 1282 (Doc. Vosg., X, 273).

— Oiheville, 1290 (Doc. Vosg., X, 287).

— Hoheyville, 1295 (arch. des Vosges, G 1399).

— Aheville, 1298 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 500, n° 2).

— Hoheville, 1309 (Bibl. nat., ms. nouv. acq. lat. 2531, n° 83).

— Aheiville, 1362 (Bibl. nat., ms. nouv. acq. lat. 2543, n° 102).

— Ohieveille, xive siècle (Bibl. nat., ms. nouv. acq. lat. 2532, n° 124).

— Aulhiville, 1422 (arch. des Vosges, xvi H 1, p. 741).

— Alhieville, 1457 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 668, n° 25).

— Olheville, 1552 (arch. des Vosges, G 1404).

— Ahepville, 1612 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 610, n° 70).

— Haheville, 1613 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 700, n° 45).

— Haheville ou Haheiville, 1711 (Bibl. nat., ms. fr. 11806, p. 184).

— Acheville, an x (arr. du 19 vend.).

canton de Dompaire.

Ahéville appartenait au bailliage de Darney. — Au spirituel elle était partagée entre les paroisses de Rabiémont et de Blaye : cette dernière donnait son nom à une des rues du village, mentionnée dans un arrêté préfectoral du 15 février 1824. L'église actuelle est dédiée à Saint-Quirin.

Aicuisettes (Les),

écart, commune de Moyenmoutier.

Aile (Lr),

— Un grand canton dit à l'Esle, 1737 (Arch. nat., Q1 1641).

— Lesle, xviiie siècle (Cassini).

hameau, commune de Barbey-Seroux.

Aîles (Ruisseau des),

affluent de gauche de celui de la Mauze, commune de Bleurville.

Ailes (Les),

écart, commune de Provenchères-sur-Fave.

Aille (L'),

ruisseau, affluent de droite de l'Illon, commune de Ville-sur-Illon.

Aimeaux (Les),

— Le moulin et battant des Aymeaulx, ban de Wangney, sur la rivière de Moselle, de present ruynez et demolly, 1593 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 2510, fol. 16).

ancien moulin sur la Moselle, détruit dès la fin du xvie siècle

Aingeville,

— ? Capellam Ungisville, 1033 (Mon. Germ., Dipl. IV, 268 : identifié par Bresslau avec Ognéville (Meurthe-et-Moselle).

— Angeville, 1276 (arch. de la Meuse, B 256, fol. 8 v°).

— Aingeville emprès Urville, 1333 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 763, n° 8).

— Engievilla, 1402 (pouillés Trèves, p. 303).

— Aingnenvile près..… Bouffremont, 1472 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 721, n° 1).

— La grande sei gneurie d'Aingeville, 1535 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 762, n° 6).

— Ingeville, 1576 (arch. de la Meuse, B 2983).

— Ligniville, 1594 (Alix, p. 124 : faute de transcription).

— Eygneville, 1656 (Sanson, Vosges).

— Eygenville, xviie siècle (Champagne).

— Eingeville, 1708 (Doc. Vosg., VII, 333).

— Angelica villa, 1768 (pouillé Chatrian, p. 255).

canton de Bulgnéville.

Aingeville appartenait au bailliage de Bourmont. — Son église, dédiée à saint Remi, était du diocèse de Toul, doyenné de Vittel ; la cure était à la collation de l'abbé de Saint-Epvre de Toul et au concours.

Ainquemis (Les),

écart, commune de Rupt-sur-Moselle.

Ainvelle,

— Onivilla, 1136 (Gall. chr., XV, instr., 30).

— Ainvelle, 1211 (Ann. præm., I, pr., 554).

— Ainville, 1263 (Bibl. nat., ms. fr. 11853, fol. 251 v°).

— Eiville, pour 4Einville, xiiie siècle (arch. de la Meuse, B 256, fol. 15 v°).

— Anvelle, 1334 (arch. de la Meuse, B 2396, fol. 3 v°).

— Ainvelle, 1467 (arch. de la Meuse, B 2416).

— Ainvilla, 1577 (arch. comm. de Châtillon-sur-Saône, GG 1, fol. 61).

— Jomilley, 1656 (Sanson, Vosges).

— Invelle, Insvelle, 1737 (Arch. nat., Q1 1639).

— Winvelle, 1707 (arch. de la Meuse, B 3034).

— Ainvelle en Barrois, 1749 (arch. du Doubs, G 2, p. 126).

canton de Lamarche.

Ainvelle appartenait au bailliage de Lamarche. Son église, sous le vocable de Saint-Pierre-ès-Liens, était du diocèse de Besançon, doyenné de Faverney. La cure était à la collation du prieur de Fouchécourt.

Précédente Page 3 sur 462 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays