Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Vosges

Dictionnaire du département : Vosges

Précédente Page 39 sur 462 Suivante

Belmont (Ruisseau de),

affluent de droite du Neuné, commune de Biffontaine.

Belmont,

dépendance de la paroisse de Gerbépal indiquée par le pouillé Chatrian (p. 437).

A moins qu'il ne s'agisse du Haut-de-Belmont (cne de Corcieux), on a lieu de noter que la sect. A de la commune de Gerbépal comprend les lieux dits Devant Belmont et Derrière Belmont.

Belmont.

L'indication, donnée par Lepage, d'une ferme de ce nom, qui aurait appartenu au « ban de Repel », résulte d'une confusion avec le fief de Belmont, érigé le 8 juin 1736 au village de Repaix (cf. Durival, Descr., III, 39, et le Dict. top. de la Meurthe, p. 14).

Belmont-devant-Lune,

ferme, commune de Grandrupt.

Belmont-le-Haut,

— Haut-de-Belmont, Devant-Belmont, 1833 (ét. de sect.).

maison isolée, commune de Domfaing.

Belmont-sur-Buttant,

— Belmont desoubz Bruierers, 1481 (arch. des Vosges, G 469).

— Belmont, 1558 (arch. des Vosges, G 1381).

— Ban de Belmont, xvie siècle (arch. de la Meuse, B 353, fol. 213).

— Baymont, 1656 (Sanson, Vosges).

— Beaumont, xviie siècle (Blaeuw).

— Le ban de Belmond, 1751 (édit).

canton de Brouvelieures.

Le ban de Belmont, qui comprenait, outre son chef-lieu, Biffontaine, Brouvelieures, Destord, Domfaing, Mortagne, les Poulières et Rehaupal, appartenait au bailliage de Bruyères. L'église de Belmont, dédiée à saint Laurent, était annexe de Champ-le-Duc.

Belmont-sur-Vair,

— Apud Belmonte, 1116 (Hist. de Lorr., I, pr., 538-539).

— Belmont, 1179 (Bibl. de l'Ars., ms. 1066, fol. 13).

— Beaumont, 1322 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 834, n° 156).

— Bermont, avant 1466 (Longnon, Doc. Champ., II, 571).

— Bellemont, xvie siècle (arch. de la Meuse, B 353, fol. 198).

— Bémont, 1768 (pouillé Chatrian, p. 247).

— Belmont-sur-Vair, 1779 (Durival).

canton de Bulgnéville.

Lepage a cru trouver mention de Belmont-sur-Vair et de Saint-Remimont en 880, dans un privilège de l'impératrice Richilde pour Étival : il s'agit, en réalité, de Saint-Michel-sur-Meurthe, jadis appelé Belmont, et de Saint-Remy.

Belot (Au),

— Aublot, 1824 (ét. de sect.).

— Le Blot, 1847 (enq.).

ferme, commune de Fresse-sur-Moselle, sect. C.

Belrepaire (Le),

— Belrepaire, 1479 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 8610, fol. 19 v°).

— Le Belrepaire, 1580 (arch. des Vosges, G 548).

— Mengeon, Mengel du Beaurepaire, 1597 (arch. des Vosges, E 74).

— Le Berpaire, 1711 (Bibl. nat., ms. fr. 11806, p. 84).

— Belpaire, 1779 (Durival).

— Belrepère, 1887 (Chevreux et Louis).

hameau, commune de Fraize.

Belrupt,

— A. de Bello Rivo, 1182 (Doc. Vosg., X, 140).

— B. de Bello Ruivo, xiie siècle (Doc. Vosg., IV, 12).

— J. de Belru, 1213 (Doc. Vosg., X, 175).

— A. de Berru, 1228 (arch. des Vosges, xvi H 1, p. 318).

— Belrui, 1241 (arch. de la Meuse, B 256, fol. 40 v°).

— Biaruz, 1269 (arch. des Vosges, viii H 26).

— Beau Ru, Beru, 1272 (arch. des Vosges, viii H 21).

— Bealrui, 1290 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 574, n° 18).

— Beauruz, 1290 (cité par Chevreux et Louis).

— Belruiz, 1297 (arch. de la Meuse, B 256, fol. 61).

— Beilruy, 1299 (arch. des Vosges, xvi H 1, p. 733).

— Belruy, 1315 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 641, n° 11).

— Belrup, 1444 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 641, n° 25).

— Le Belruy, 1502 (Doc. Vosg., III, 224).

— Belruz, 1549 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 753, n° 28).

— Belrux, 1556 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 643, n° 14).

— Belrup les Darney, 1577 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 642, n° 52).

— Belurupt, 1570 (arch. des Vosges, G 20).

— Belrupt, 1612 (arch. de Meurthe-et-Moselle, B 641, n° 16).

— Belrus, 1656 (Sanson, Vosges).

— Beruz, xviie siècle (Blaeuw).

— Besrupt, 1701 (Arch. nat., Q1 1041).

— Berupt, 1714 (Doc. Vosg., IV, 235).

— Bel-Rupt, 1749 (arch. du Doubs, G 2, fol. 43).

canton de Darney.

Belrupt appartenait au bailliage de Darney. Son église, dédiée à saint Laurent, était du diocèse de Besançon, doyenné de Faverney ; la cure était à la collation du prieur de Relanges.

Belrupt,

— ? Belrierupt, 1628 (fiefs Vosges, p. 86).

écart, commune d'Hennezel.

Belué,

écart, commune de Rupt-sur-Moselle.

Belval,

— Dominus Anselmus, miles de Beleval, 1222 (Bull. philol., 1 921 p. 186).

— Bolva, 1656 (Sanson, Port).

— Belval, 1711 (Bibl. nat., ms. fr. 11806, p. 121).

— Belleval, 1751 (édit).

canton de Senones.

Placée par l'édit de 1751 dans le bailliage de Lunéville, Belval fut, par la convention du 21 décembre de la même année, attribuée à la principauté de Salm. Au spirituel cette communauté dépendait du Mont.

Précédente Page 39 sur 462 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays