Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Yonne

Dictionnaire du département : Yonne

Précédente Page 121 sur 166 Suivante

Sauvigny-le-Bois,

— Salvigniacum, 1217 (prieuré de Vieupou).

— Sauviniacum, 1333 (commrie de Pontaubert).

— Sauvoigniacum in Bosco, 1283 (prieuré de Vieupou).

— Sauvoigny-sur-Soche, 1366 (ville d'Avallon, terrier de la Maladrerie).

— Sauvoigny-le-Bois, 1472 (chap. d'Avallon, compte).

canton d'Avallon.

— Fief relev. du roi à la chambre des comptes de Dijon.

Sauvin (La),

— La Saulvin, 1505 ; fief noble relev. de la terre de Bazarne (protocole d'Armant, notaire à Auxerre, portef. IX, arch. de l'Yonne).

hameau, commune d'Étais.

Saverots (Les),

lieu détruit, commune de Toucy.

Savery,

moulin, commune de Venouse, 1543 (abbaye de Pontigny).

— Il tire son nom d'un curé de Lignoreilles, qui le fit construire sur le Serain.

Saviers (Les),

— Les Scaviers, 1773 (chap. d'Auxerre).

— Les Xaviers, 1788 (reg. de l'état civil).

hameau, commune de Pourrain.

Savigny,

— Savigniacum, 1396 (chap. de Sens, compte).

— Savigny, 1453 (reg. des taxes, etc. dioc. de Sens, bibl. de cette ville, archev.).

— Savigny-Lenlais, 1755 (reg. de l'état civil).

canton de Chéroy.

Savigny était, avant 1789, du dioc. de Sens, de la prov. de l'Île-de-France, élection de Nemours, et immédiatement du baill. de Courtenay.

Savigny-en-Terre-Plaine,

— Saviniacum, vers 1148 (cart. gén. de l'Yonne, I, 445).

— Savigny, xv e siècle (pouillé du dioc. d'Autun).

canton de Guillon.

Savigny-en-Terre-Plaine était, avant 1789, du dioc. d'Autun, de la prov. de Bourgogne, du baill. et de la subdélégation d'Avallon.

Savins (Les),

ferme, commune de Champignelles.

Savins (Les),

hameau, commune de Villiers-Saint-Benoît.

Sbillats (Les),

hameau, commune de la Ferté-Loupière.

Sceaux,

— Selliacum, 1184 (cart. gén. de l'Yonne, II, 345).

— Sauz, 1215 (Templiers d'Island).

— Saulx, 1415 (chap. de Montréal).

— Saus, xv e siècle (pouillé du dioc. d'Autun).

canton de Guillon.

Sceaux était, avant 1789, du dioc. d'Autun, de la prov. de Bourgogne et du baill. d'Avallon.

Scierie (La),

moulin, commune de Sens.

Scierie (La),

usine, commune de Tonnerre.

Scies (Les),

hameau, commune de Mélisey.

Sebille,

— Loière, 1270 (abb. de Molesme, charte pour Jean Ier de Tanlay, arch. de la Côte-d'Or).

— Sebille, vers 1594 (ch. de Tanlay, baux).

ferme, commune de Tanlay.

Sébilotte,

moulin, commune de Talcy.

Sèche-Bouteille (La),

— Champ-Briffaut et Champ-Bœuf, 1490 (abb. de Moûtiers-Saint-Jean).

ferme, commune d'Étivey.

Sécherie (La),

hameau, commune de Saint-Sérotin.

Segrin (Ruisseau des étangs de),

commune de Cussy-les-Forges, qui se jette dans le Serain à Sauvigny-le-Beuréal.

Séguins (Les),

hameau, commune de Lavau.

Séguins (Les),

hameau, commune de Lindry ; aujourd'hui détruit.

Séguins (Les),

— La Cour des Séguins, 1765 (reg. de l'état civil).

hameau, commune de Villeneuve-la-Guyard.

Seiglan,

— Saillant, 1544 (abb. de Vézelay).

moulin, commune de Foissy-lez-Vézelay.

Seignelay,

— Sigliniacus, 864 (cart. gén. de l'Yonne, I, 88).

— Selleniacum, vers 1125 (cart. gén. de l'Yonne, I, 258).

— Seleneium, 1190 (abb. des Escharlis).

— Seilleneyum, xiv e se (Gesta pontif. Autiss.).

— Siligniacum, xiii e siècle (Gesta pontif. Autiss.).

— Sellenayum, 1331 (chapel. de Seignelay).

— Seleigneium, 1333 (chap. de Sens).

— Saillegniacum, 1361 (Trésor des chartes, reg. 89, n° 613).

— Senelayum et Saillenaium, xv e se (pouillé du dioc. d'Auxerre).

— Seigneleyum, xvi e se (pouillé du dioc. de Sens).

— Synelayum, 1637 (chap. d'Auxerre, reg. de la Régale).

— Sallenai, vers 1170 (cart. gén. de l'Yonne, II, 213).

— Seillenay, 1256 (cart. de Pontigny, f° 21 v°, Bibl. imp.).

— Seillegnay, xiii e siècle (sceau de Simon de Seignelay).

— Saillenay, xv e siècle (sceau de Jean de Seignelay, arch. de l'Yonne).

— Sallenay, vers 1550 (év. d'Auxerre).

— Sinelay, 1641 ;

Signellay, 1650 (reg. de l'état civil).

arrondissement d'Auxerre.

Seignelay était du dioc. et du comté d'Auxerre et de la prov. de Bourgogne ; baronnie relev. en fief du comté d'Auxerre, érigée en marquisat-pairie, en 1668, en faveur de Colbert ; avant 1668, châtellenie ressort. au baill. de Villeneuve-le-Roi, et depuis lors ressort. directement au parlement de Paris, à l'exception des cas royaux : en dépend. les prévôtés de Bonnard, Bouilly, Cheny, Chichy, Hauterive, Héry, le Mont-Saint-Sulpice, Ormoy et Villeneuve-Saint-Salve.

Seignelay

située sur le Tureau, à gauche de la route de Brienon ; aujourd'hui détruite.

Sementron,

— Sumenterum et Soumentero, 1179 (cart. de Crisenon, Bibl. imp.).

— Sementero, 1219 (cart. de Crisenon, Bibl. imp. f° 13 r°).

— Sementeron, 1482 ;

— Soubzmenteron, 1498 ;

— Sementron, 1667 (ém. 122de Montcorps) ; fief relevant de la châtellenie de Druyes (ém. de Montcorps).

canton de Courson.

Sementron était, en 1789, du dioc. et du baill. d'Auxerre, de la prov. de l'Orléanais et de l'élection de Clamecy.

Précédente Page 121 sur 166 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays