Les multiples langages du rituel nuptial dans la Rome antique
2015
Nicole BOËLS-JANSSEN

Extrait de : "Le Rituel des cérémonies (édition électronique)"
Sous la direction de Jean DUMA
139e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nîmes, 2014

Nicole BOELS-JANSSEN, Françoise BAYARD, Sandrine KRIKORIAN, Fernando SUAREZ GOLAN, Éric TEYSSIER, Chrystel LUPANT, Philippe CHAREYRE, Jean-Pierre BAT et Émeline SEIGNOBOS, Sabine TEULON LARDIC, Sonia ZERBIB, Blandine SILVESTRE
2015
p. 11-22
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Grâce aux témoignages antiques, source essentielle de cette étude, nous connaissons bien le déroulement de la cérémonie nuptiale à Rome. Son but est d’unir les époux mais aussi de proclamer leur union. Un certain nombre de rites scellent d’abord le mariage en privé mais en présence de témoins, humains et divins. Le départ théâtral de la fiancée informe les voisins de l’événement. Le bruyant cortège nuptial publie ensuite cette union à la cité entière. L’entrée solennelle de la mariée dans la maison conjugale prévient le quartier de l’arrivée de la nouvelle épouse. À l’intérieur son accueil rituel informe la maisonnée, qu’une nouvelle matrone fait désormais partie de la maison. Pour transmettre le message la parole formulaire, juridique ou religieuse, joue un rôle essentiel, mais d’autres langages sont utilisés : images signifiantes, gestuelle théâtrale, cris, acclamations, chants se succèdent ou s’associent, complétant ou remplaçant la parole formulaire. À chaque étape du rituel le langage change selon le lieu et le public auquel s’adresse le message.