La Société des saisons : un réseau républicain
2016
Jérôme Louis

Extrait de : "Réseaux politiques et économiques (édition électronique)"
Sous la direction de Henri Bresc
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Émilie MARTINET, Éric LIMOUSIN, Lucile HERMAY & Jack ROSKILLY, Romain MARCHAND, Olivier LAFONT, Jean-Marie YANTE, Christophe CLOQUIER, Solange BAUDOUIN, Patrick BIRÉE, Ingrid HOUSSAYE MICHIENZI, Henri BRESC, Robert CHAMBOREDON, Marie HARDY, Bénédicte BRUN, Philippe JANSEN, Rosemonde LETRICOT, María Isabel QUINTANA MARÍN & Mary Luz MARÍN POSADA, Nathalie ALZAS, Jérôme LOUIS, Jean-Paul STREIFF, Lionel PICARD
2016
p. 235-249
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La Société des saisons est un réseau républicain clandestin actif sous la monarchie de Juillet. Elle a été fondée en 1837 par Blanqui, Barbès et Bernard. Poursuivant l’action de la Société des familles, elle compte quelque 1 500 partisans. La plus petite subdivision de l’association forme une Semaine. Elle se compose de six hommes et d’un chef appelé Dimanche. Quatre Semaines réunies composent un Mois, placé sous la direction d’un responsable nommé Juillet. Trois Mois forment une saison commandée par un supérieur appelé Printemps. Enfin, quatre Saisons deviennent une Année à la tête de laquelle se trouve un agent révolutionnaire. La Société organise une insurrection visant à renverser Louis-Philippe en 1839. Des magasins d’armes sont pillés. Les émeutiers attaquent le Palais de Justice et la Préfecture de police de Paris. L’affaire tourne mal. C’est l’échec. L’historien Georges Duveau a qualifié l’événement de farce tragique.