L’Union Professionnelle Catholique de la Boucherie (1930-1980), un réseau affinitaire pris au piège de son idéologie conservatrice ? (à paraître)

 
Sylvain Leteux

Extrait de : "Réseaux religieux et spirituels : du Moyen Âge à nos jours (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole Lemaitre
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Isabelle BLAHA, Yann BOUYRAT, Marie-Madeleine de CEVINS, Julia CONESA SORIANO, Cécile DUCHER, Laure HENNEQUIN-LECOMTE, Stéphane LECOUTEUX, Jean-Loup LEMAITRE, Sylvain LETEUX, Bruno MAES, Philippe MOULIS, Yafes UYARCI
, Badreddine YOUSFI, Claire MALIGOT
Paris, Éditions du CTHS
p. 101
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
L’Union professionnelle catholique de la boucherie est un groupe d’action catholique parisien actif au milieu du XXe siècle qui était connu chez les bouchers de Paris pour la grande messe corporative annuelle organisée de 1931 à 1968. Outre cet événement festif annuel, l’UPCB voulait aussi être un lieu de réflexion spirituelle et d’encadrement de la jeunesse, avec des activités de patronage et de placements des apprentis. La première originalité de l’UPCB est la distorsion qui existe entre les origines de sa création (influence de la JOC et de l’Action populaire) et l’orientation conservatrice prise ensuite. Le tournant idéologique réactionnaire et corporatiste pris après 1936 a permis à l’association de s’épanouir pleinement sous Vichy. Après 1945, l’UPCB continue à avoir une certaine audience parmi les bouchers parisiens mais le caractère archaïque des pratiques et le non-renouvellement des membres expliquent la lente agonie observée après 1968.