La création de la Société linnéenne du Nord de la France et le premier demi-siècle de son existence (1865-1914)
2017
Jean-Roger WATTEZ

Extrait de : "La France savante (édition électronique)"
Sous la direction de Arnaud HUREL
Introduction de Nicole LEMAITRE
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Jean-Claude BONNEFONT, Claude-Isabelle BRELOT, Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, Patrick DEMOUY, Arnaud DHERMY, Thierry LEFEBVRE, François LEFÈVRE, Simone MAZAURIC, Caroline NIESS-GUERLET, Jean-Paul ROTHIOT, Jean-Roger WATTEZ, Marianne ALTIT-MORVILLEZ, Évelyne BARBIN, Bernard DELAUNAY, Bruno DELMAS & Diane DOSSO, Ginette GABLOT, Monique GROS, Jean-François GUILLOT, Anne LOYAU, Cécile PARMENTIER, Sandra PÉRÉ-NOGUÈS, Pascal PIROT, Francis TOURNEUR, Nadine VIVIER, Falilah ADEDOKUN, François GASNAULT, Manon ISTASSE, Yanick LASICA & Dominique TRITENNE, Michel MIEUSSENS, Claude BOUHIER

Paris, Éditions du CTHS
2017
p. 142-152
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Initialement fondée en 1838, à Abbeville, la Société Linnéenne s’éteignit rapidement par suite du décès de celui qui la présidait, Casimir Picard. L’intérêt des Picards pour les Sciences Naturelles n’avait pas disparu, en particulier dans la région abbevilloise où résidaient le préhistorien Boucher de Perthes et le botaniste Éloy de Vicq ; aussi, la Société Linnéenne a-t-elle été rétablie à Amiens, en novembre 1865.
Le contexte national et régional de l’époque est envisagé. C’est à ce moment qu’une épidémie de choléra frappe tragiquement la ville d’Amiens ; peu après survient la guerre franco prussienne de 1870 qui concerne la région amiénoise puisque des combats meurtriers s’y produisirent.
Dès 1873, les activités de la Société Linnéenne avaient repris leur cours ; les divers aspects des travaux de ses membres sont connus grâce à la parution régulière des Bulletins et à celle des Mémoires ; ces derniers regroupent des publications scientifiques qui servent encore de références pour des recherches actuelles.
La période qui s’étend de 1880 à 1914 représente une « belle époque » pour la Société Linnéenne du Nord de la France dont les membres appartenaient dans l’ensemble à ce que l’on peut appeler « la bonne société » amiénoise ; elle a tenu une place importante dans la vie culturelle de la ville d’Amiens.