Le Conservatoire National des Pierres et des marbres (CNPM), réseau interdisciplinaire d’érudits au XXIe siècle
2017
Yanick LASICA, Dominique TRITENNE

Extrait de : "La France savante (édition électronique)"
Sous la direction de Arnaud HUREL
Introduction de Nicole LEMAITRE
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Jean-Claude BONNEFONT, Claude-Isabelle BRELOT, Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, Patrick DEMOUY, Arnaud DHERMY, Thierry LEFEBVRE, François LEFÈVRE, Simone MAZAURIC, Caroline NIESS-GUERLET, Jean-Paul ROTHIOT, Jean-Roger WATTEZ, Marianne ALTIT-MORVILLEZ, Évelyne BARBIN, Bernard DELAUNAY, Bruno DELMAS & Diane DOSSO, Ginette GABLOT, Monique GROS, Jean-François GUILLOT, Anne LOYAU, Cécile PARMENTIER, Sandra PÉRÉ-NOGUÈS, Pascal PIROT, Francis TOURNEUR, Nadine VIVIER, Falilah ADEDOKUN, François GASNAULT, Manon ISTASSE, Yanick LASICA & Dominique TRITENNE, Michel MIEUSSENS, Claude BOUHIER

Paris, Éditions du CTHS
2017
p. 348-365
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Le Conservatoire national des pierres et marbres (CNPM) a 12 années d’existence. Un noyau de membres pérennes anime un réseau de participants temporaires, autour d’événements liés aux matériaux « pierreux » utilisés dans la construction et la décoration. La fréquence des rencontres est liée à la conjoncture, le lieu est choisi en fonction de sa centralité. Née d’un mode de fonctionnement original, la structure est réactive et activable dès sollicitation d’un de ses membres. Les thèmes abordés sont traités par des intervenants spécialistes dans leur domaine, dans un climat de respect et de prise en compte des idées de chacun. Le bureau exécutif de l’association juge des limites à fixer, afin de conserver un axe directeur compatible dans ses relations avec l’environnement. Par la cohérence de ses individualités, femmes et hommes de l’Art, érudits, chercheurs et passionnés, le réseau a su trouver un mode de vie différent de celui d’autres associations, et pleinement assumé. Il en tire une force capable d’effets de levier.

Abstract
The National Conservatory of stones and marbles (CNPM), interdisciplinary network of scholars in the XXI century
The National Conservatory of Stone and Marble (CNPM) has twelve years of existence. A core of permanent members runs a temporary network of participants, around events related to “stony” materials used in construction and decoration. The frequency of meetings is related to the economic situation and the place is chosen according to its centrality. Born of an original mode operation, the structure is reactive. It can be activated as soon as asked by one of its members. The topics are treated by specialists in their field players in a climate of respect and consideration of everyone’s ideas. The executive office of the association evaluates the limits to be set to maintain a serious and consistent steering axis in relations with its environment. For the coherence of its individuality, women and men of art, scholars, researchers and enthusiasts, the network was able to find a different lifestyle from that of other associations, but fully assumed. He draws a force able to leverage.