Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    ANDRIEUX Jean Lucien

ANDRIEUX Jean Lucien

Naissance: 18 octobre 1887 à Royère (Creuse) - Décès: 1er avril 1962 à Paris

Société(s)
Académie des sciences : correspondant 1953-1962 (section de chimie), 1953-1962
Biographie
Pprofesseur de chimie.

- 1908 Études supérieures aux Facultés des sciences de Lyon et Grenoble. - 1910 Licencié ès sciences naturelles. - 1914. Diplôme d'études supérieures de sciences naturelles. - 1914-1919 Mobilisé. - 1919 Licencié ès sciences physiques. - 1919. Préparateur à la Faculté des sciences de Grenoble. - 1929 Docteur ès sciences physiques. - 1930 Maître de conférences d'électrochimie et d'électrométallurgie, puis professeur de chimie générale à la Faculté des sciences de Grenoble (1933). - 1939-1945 Directeur associé, puis directeur (1945) de l'École nationale supérieure d'électrochimie et d'électrométallurgie de Grenoble.

- Officier de la Légion d'honneur ; commandeur dans l'Ordre des Palmes académiques
Sources biographiques
- Notice sur les titres et travaux scientifiques de Jean-Lucien Andrieux, 1953
- "Notice sur J. Andrieux", par A. Chrétien, in Comptes rendus de l'Académie des sciences (CRAS) 258, 1964, p. 1353
- "Éloge", par P. Laffitte, in Bulletin de la Société chimique de France, 1962, 11 B
- "Notice sur J. Andrieux", par A. Chrétien, ibid., 1963, p. 1985
- Qui était qui, XXe siècle, par Béatrice et Michel Wattel, 2005
Bibliographie
Spécialiste de la chimie des hautes températures, il effectue des travaux en électrolyse ignée et en électrométallurgie. Exécute principalement, en collaboration avec quelques élèves de son choix, la préparation de certains métaux très oxydables à partir d'halogénures, ou de leurs alliages à partir de bains mixtes, comme le molybdène, le chrome, le zirconium, le germanium et leurs alliages. Réalise, en collaboration avec Peffen, la préparation du Bore et des borures par... (lire la suite...)
Collections
échantillons de borures métalliques réalisés en 1929 (donnés par sa fille, Marie-Jeanne Barbier).

Lieu(x) de conservation des collections : musée de la chimie de Jarrie (Isère)
Rédacteur(s) de la notice : Institut de France
Fiche créée le 06/12/2013 - Dernière mise à jour le 06/12/2013
© copyright CTHS-La France savante.