139e congrès, Nîmes, 2014
Langages et communication

Thème 2. Les formes et les ritualisations de la communication

Sous-thème : 2.3. Le rituel des cérémonies

Chapitre : 2.3.1. Les messages politiques

Titre : Rôle du facteur de transparence sur le développement de l’espace public à travers l’analyse de discours de presse sur les élections présidentielles

Existe-t-il une notion générale de transparence, ou ce terme (et surtout la réalité qu’il reflète) varie-t-il d’un pays à un autre ? À travers la mise en forme de ce facteur dans le discours de presse sur les élections présidentielles nous analysons le degré d’émergence et de développement de l’espace public (selon le concept de Jürgen Habermas) dans deux contextes historiquement différents à travers l’exemple de deux pays, la France et le Kazakhstan. Notre axe de recherche se concentre sur la façon dont la presse manie la transparence et la politique des secrets pour représenter les candidats à la présidentielle et construire le discours sur la campagne électorale.
Nous avons réalisé une analyse quantitative et qualitative du discours de presse. L’analyse quantitative s’appuie sur l’enquête réalisée à l’aide du logiciel Modalisa. Les données issues de l’analyse quantitative nous ont permis de construire les représentations graphiques de la couverture médiatique de la campagne présidentielle et de déterminer les thématiques évoquées par les journaux en les comparant avec la réalité existante du pays.
En ce qui concerne l’analyse qualitative, nous avons effectué l’analyse narrative à partir des schémas de Greimas en repérant les différents états et transformations qui structurent le récit de la presse. En analysant le discours des différents journaux de presse nous étudions comment le facteur de transparence peut être l'instrument de pouvoir, de non-pouvoir ou de contre-pouvoir.


Mme Elmira PRMANOVA, doctorante en sciences de l'information et de la communication à l'université Lumière Lyon 2