142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

III. Des passages : contraintes et dynamiques

Sous-thème : III.3. Parler, nommer, cartographier

Titre : Accords pyrénéens entre points, flèches et zones : les « lies et passeries » au crible de nouvelles méthodes de visualisation

Le 25/04/2017 - 09:30

Traités entres vallées espagnoles et françaises, pactes entre vallées, vics ou villages, les accords sur la gestion des ressources naturelles pyrénéennes sont nombreux et parfois encore d’actualité. Sujets d’une abondante bibliographie, notamment les traités internationaux de « lies et passeries », ces accords n’ont fait l’objet que de peu de représentations graphiques si ce n’est quelques cartographies générales, à l’échelle du massif, sous forme de points (Lafourcade, 1998) ou de flèches et de zones (Brunet, 2002). Nous reviendrons sur cette cartographie en nous interrogeant d’une part sur l’échelle des entités territoriales concernées, et d’autre part sur les pâturages qui font l’objet d’une jouissance indivise et les termes de la circulation des troupeaux. Enfin, nous tenterons d’analyser ces accords de voisinages sous l’angle des réseaux au moyen de graphes, avec pour objectif de rendre intelligibles des données complexes et d’envisager de manière nouvelle ces sources « classiques ».


Mme Mélanie LE COUÉDIC, docteur en archéologie, ingénieur de recherche en analyse de sources, membre du laboratoire ITEM (Identités, territoires, expressions, mobilités), EA 3002, université de Pau et des pays de l'Adour et membre associée au laboratoire CITERES-LAT (Cités, territoires, environnement et sociétés-Laboratoire archéologie et territoires), UMR 7324, université de Tours François-Rabelais, CNRS