142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.1. La conquête de la montagne : des premières occupations humaines à l'anthropisation du milieu

Chapitre : Session « Transmission des savoirs par cartographie »

Titre : Les Pyrénées au cours du Dernier Maximum Glaciaire. Nouvelles données sur l'occupation du piémont pyrénéen à partir du réexamen des industries solutréennes de l'abri des Harpons (Lespugue, Haute-Garonne)

En France, selon certains scénarios, le versant nord pyrénéen témoignerait, entre 23 et 21 ka cal BP, d’une perduration des traditions techniques solutréennes, et ceci parallèlement au développement des sociétés badegouliennes connues plus au nord. Cet état de fait traduirait donc, à l’échelle du sud-ouest français, l’existence d’une véritable géographie culturelle. Or, une première réévaluation des industries lithiques et osseuses solutréennes de la couche D du gisement des Harpons (Lespugue, Haute-Garonne) révéla dès les années 2000 la présence d’éléments lithiques caractéristiques du Badegoulien, couplée à des mesures 14C SMA a priori compatibles à celles alors disponibles pour le Badegoulien nord aquitain. Un peu plus d’une dizaine d’années plus tard, une reprise interdisciplinaire de ces collections dans le cadre du projet SaM est venue compléter ces premiers indices tout en confirmant l’hétérogénéité de l’assemblage qui renferme également des vestiges attribuables au Gravettien et au Magdalénien. Ces résultats permettent ainsi de contredire l’idée selon laquelle l’aire pyrénéenne constituait un no man’s land badegoulien, au moins pour ses phases récentes, les nouvelles datations obtenues vieillissant par ailleurs considérablement le terminus ante quem des occupations solutréennes régionales.
Co-auteurs :
S. DUCASSE, J.-M. PÉTILLON, S. COSTAMAGNO, P. FOUCHER, C. FOUCHER-SAN JUAN, S. CAUX


Mme Caroline RENARD, chargé de recherche au CNRS, membre du laboratoire TRACES (Travaux et Recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les sociétés), UMR 5608, université Toulouse - Jean Jaurès