La Protection du patrimoine en République populaire de Chine
(1949-1999) - 2001
Jocelyne FRESNAIS et Flora BLANCHON (préf.)
ISBN : 978-2-7355-0460-2
604 p. | 12 x 18,5 cm | br.
Collection : CTHS Format
N° dans la collection : 40
Code Sodis : F30408.7
commander l'ouvrage [prix : 19,00 €]
Dépositaire d’un héritage prestigieux, la République populaire de Chine possède un riche patrimoine archéologique et architectural. En cinquante ans de régime communiste (1949-1999), il est légitime de se demander ce qu’est devenu ce patrimoine et d’observer la façon dont les changements politiques ont déterminé les principes de sauvegarde chinois. Pour ce faire, cet ouvrage examine le fonctionnement des structures administratives et l’ampleur des moyens financiers réunis pour mener les entreprises de conservation, les principes et les techniques de restauration employés, ainsi que les effets du tourisme, de l’urbanisme et de la modernisation économique sur les biens séculiers.
Table des matières :
Préface - p. 7 Avant-propos - p. 13 Liste des abréviations - p. 15 Repères chronologiques - p. 17 Introduction - p. 21 Chapitre 1 Les antécédents de la sauvegarde du patrimoine - p. 27 1. L’archéologie en Chine - p. 27 2. La... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient
29/07/2003 - Susan naquin (Princeton University) pour "BEFEO", n°89, 2002, pp.436-438
Comptes rendus
Extraits :

(...) Fresnais's book focuses on the laws and administrative structures for the identification and management of those Chinese "cultural objects" (wenwu, biens culturels) officially designated for protection (wenwu baohu danwei). She proceeds in a straightforward manner. The first chapter looks at the pre-1949 era, and introduces the key areas of concern on which the book will focus - archaelogy, museology, management, and preservation. The next two chapters show the development of PRC policy between 1949 and 1999, dividing the period at 1977 into the eras before and after the destruction of the cultural Revolution. Chapter 4 describes the bureaucratic structures responsible for the preservation of designated wenwu, and the next two chapters examine the problems of conservation, maintenance, and restoration. The last chapter examines thoughtfully the contemporary pressures from tourism, urbanization, and development. The result is a full and detailed account that covers a range of related and intertwined developments, both domestic and international, but emphasizes the dramatic and largely encouraging changes of the post-Mao decades.
Although Fresnais' framework is the political and economic history of the PRC itself (which will be familiar to students of the People's republic), her particular story of how China handles its cultural patrimony is new and quite fascinating. (...)

Etudes Chinoises
11/02/2004 - Maylis Bellocq
Comptes rendus
Extraits parus dans "Études chinoises", Revue de l'AFEC, volume 22, 2003, pp. 368-370

"Au moment où la presse chinoise et occidentale se fait l'écho des destructions qui ont cours à Pékin, la lecture de l'ouvrage de Jocelyne Fresnais nous éclaire sur les dispositifs existant en matière de protection du patrimoine en Chine. Un système réglementaire et législatif existe bien, mais son efficacité et les moyens mis en oeuvre restent probablement insuffisants.
Dans les quatre premiers chapitres de l'ouvrage, l'auteur présente les différents processus qui ont permis la mise en place d'une politique de protection du patrimoine culturel au cours du XXe siècle, en particulier entre 1949 et aujourd'hui. On s'aperçoit ainsi que contrairement aux idées reçues, une réflexion sur la protection du patrimoine culturel a vu le jour dès le début du siècle dernier.
(...) J. Fresnais souligne ainsi la combinaison de conceptions asiatiques et occidentales dans ce domaine ; en Occident, il s'agit d'"entretenir et sauver les structures originelles d'un édifice ancien", alors qu'en Asie, il s'agirait essentiellement de transmettre "aux générations successives un système de signes ou de codes architecturaux.
(...) Premier travail sur la protection du patrimoine, cet ouvrage est remarquable par la richesse de ses sources autant que par la volonté de l'auteur d'aborder la question dans son ensemble. J. Fresnais traite en effet de tous les types de patrimoine, mobilier et immobilier : le patrimoine architecturale, le patrimoine urbain, les collections de musées, les vestiges archéologiques, etc.
(...) La Protection du patrimoine culturel en République populaire de Chine ouvre donc de nombreuses pistes de réflexion. En présentant les différents textes juridiques et les organismes administratifs chargés de la protection du patrimoine, il constitue un outil précieux qui fournit des clés pour mieux appréhender les politiques actuelles de protection et de destruction.