L’homme préhistorique, Janus linguistique. La représentation du langage préhistorique dans la seconde moitié du XXe siècle français
2015
Pascal SEMONSUT

Extrait de : "Contacts, conflits et créations linguistiques (édition électronique)"
Sous la direction de Guylaine BRUN-TRIGAUD
139e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nîmes, 2014

Ana Isabel BLASCO TORRES, Christel FREU, Michel CHRISTOL, Michel BANNIARD, Jean-Loup LEMAITRE, Marie Rose BONNET, Gabriel AUDISIO, Bernard THOMAS, Régis BERTRAND, Hervé TERRAL, Marie-Jeanne VERNY, Marie-Noële DENIS, Houssine SOUSSI, Claire TORREILLES, Jean-Roger WATTEZ, Serge LUSIGNAN, Camille DESENCLOS, Annie LAGARDE FOUQUET, Annette NOGARÈDE, Regina POZZI, Isabelle-Rachel CASTA, Pascal SEMONSUT, Michel A. RATEAU
2015
p. 247-259
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Les préhistoriens s’accordent sur l’existence du langage dès la Préhistoire. Si l’école se tait sur ce sujet, l’évacuant de ses manuels, la fiction en revanche s’en empare. Passé au travers de son prisme, que devient alors ce postulat dans la France du second XXe siècle ? Comment imagine-t-on le langage des temps premiers ? C’est à ces questions que désire répondre cet article en convoquant littérature, bande dessinée et cinéma. Pour tous ces médias, Homo sapiens est également loquens et la langue qu’ils lui prêtent est étonnamment moderne, alors que les noms dont ils l’affublent nous sont, à l’inverse, totalement étrangers. La raison profonde d’une telle dichotomie se trouve dans la volonté, de la part des auteurs, de démontrer l’alliage d’humanité et d’animalité dont nos ancêtres sont pétris.