Les constructions symboliques : l’art préhistorique comme support de communication
- 2016
Romain PIGEAUD, Florian BERROUET, Estelle BOUGARD

Extrait de : "Signes et communication dans les civilisations de la parole (édition électronique)"
Sous la direction de Claude MORDANT, Olivier BUCHSENSCHUTZ, Christian JEUNESSE et Denis VIALOU
139e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques (Nîmes, 2014)

Olivier BUCHSENSCHUTZ, Christian JEUNESSE, Claude MORDANT et Denis VIALOU
Inès DOMINGO, Sally MAY, Claire SMITH, Patrick PAILLET, Elena MAN-ESTIER, Romain PIGEAUD, Florian BERROUET, Estelle BOUGARD, Primitiva BUENO RAMÍREZ, Rodrigo de BALBÍN BEHRMANN, Rosa BARROSO BERMEJO, Philippe HAMEAU, Maddalena CATALDI, Estelle GAUTHIER et Jean-François PININGRE, Hervé GRUT, Vincent GEORGES, Olivier BUCHSENSCHUTZ, Gilbert-Robert DELAHAYE


Paris, Éditions du CTHS
2016
p. 54-69
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
En 1986, Denis Vialou définit les constructions symboliques comme des dispositifs dans lesquels « [...] les liens existant entre les thèmes et entre ceux-ci et leurs supports [...] sont généralement implicites et porteurs de significations ». Ce nouveau concept, qui fournit un cadre plus précis que les analyses d’André Leroi-Gourhan et d’Annette Laming-Emperaire, a engendré de nombreux travaux et analyses en grottes et abris ornés, comme sur les sites d’art rupestre à l’air libre. Sur les parois, les associations d’animaux et de signes abstraits ainsi que les traces d’utilisations rituelles dépassent la simple juxtaposition de mythogrammes pour transmettre un message. La roche et le site rocheux ne sont plus de simples supports, mais interagissent avec ce message, pour le nuancer, le modifier, voire le médiatiser pour d’hypothétiques activités rituelles. À travers des exemples, nous présenterons quelques constructions symboliques exemplaires et discuterons sur le mode de transmission des messages ainsi laissés sur les parois.

In 1986, Denis Vialou defined symbolic constructions as ways for which “... existing links between themes and their medium [...] are generally implicit and hold much meaning”. This new concept, which provides a more precise framework than the analyses of André Leroi-Gourhan and Annette Laming-Emperaire, has initiated studies and analyses of rock art in caves, rock shelters and open air sites. The association of animals with abstract symbols and the hints of ritual use exceed the simple juxtaposition of mythograms in order to transmit a message. The rock sites are not just simple media, but interact with this message in order to nuance, modify and transmit perhaps for hypothetical ritual activities. Using examples, we will present symbolic constructions and will discuss the transmission of these messages drawn on the rock face.
(traduction Rebecca Peake)