Henri de La Tour et les Grands sous la régence de Marie de Médicis
2016
Romain Marchand

Extrait de : "Réseaux politiques et économiques (édition électronique)"
Sous la direction de Henri Bresc
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Émilie MARTINET, Éric LIMOUSIN, Lucile HERMAY & Jack ROSKILLY, Romain MARCHAND, Olivier LAFONT, Jean-Marie YANTE, Christophe CLOQUIER, Solange BAUDOUIN, Patrick BIRÉE, Ingrid HOUSSAYE MICHIENZI, Henri BRESC, Robert CHAMBOREDON, Marie HARDY, Bénédicte BRUN, Philippe JANSEN, Rosemonde LETRICOT, María Isabel QUINTANA MARÍN & Mary Luz MARÍN POSADA, Nathalie ALZAS, Jérôme LOUIS, Jean-Paul STREIFF, Lionel PICARD
2016
p. 47-53
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La régence de Marie de Médicis s’accompagne, de janvier 1611 à avril 1617, de l’éviction de Sully, des révoltes des Grands et de la chute de Concini, qui font ressortir le rôle du prince de Condé et des Grands. Peut-on parler, à l’égard de ces derniers, d’un réseau ? Comment ce dernier s’organise-t-il et fonctionne-t-il ? De quels relais dispose-t-il ?
Après l’étude, en doctorat, des relations entre Henri de La Tour et les Grands, il s’agit ici d’élargir la perspective et de bien saisir, par-delà leurs motivations, les modalités de fonctionnement du réseau des Grands qui soutient le prince de Condé.