Réseaux jansénistes et antijansénistes dans le Nord et l’Est du royaume de France de la bulle unigenitus à 1730
2016
Philippe Moulis

Extrait de : "Réseaux religieux et spirituels : du Moyen Âge à nos jours (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole Lemaitre
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Isabelle BLAHA, Yann BOUYRAT, Marie-Madeleine de CEVINS, Julia CONESA SORIANO, Cécile DUCHER, Laure HENNEQUIN-LECOMTE, Stéphane LECOUTEUX, Jean-Loup LEMAITRE, Sylvain LETEUX, Bruno MAES, Philippe MOULIS, Yafes UYARCI, Badreddine YOUSFI, Claire MALIGOT
Paris, Éditions du CTHS
2016
p. 128-137
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Nous analyserons dans une première partie la mise en place et la structuration des réseaux jansénistes et antijansénistes qui s’organisent de 1713 à 1717. Les réseaux des jésuites, des capucins, des minimes, et des frères des Écoles chrétiennes seront examinés. Dans une seconde partie, intitulée l’antijansénisme victorieux, (du bref Pastoralis officii de 1718 à 1730), nous étudierons les méthodes employées par ces ecclésiastiques pour combattre les évêques jansénistes. La troisième partie sera consacrée aux méthodes, aux filières et aux moyens clandestins utilisés par ces réseaux.