Le réseau du marbre entre les Pays-Bas méridionaux et la France avant les grands travaux de Versailles ou les prémices d’une apothéose
2017
Francis TOURNEUR

Extrait de : "La France savante (édition électronique)"
Sous la direction de Arnaud HUREL
Introduction de Nicole LEMAITRE
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Jean-Claude BONNEFONT, Claude-Isabelle BRELOT, Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, Patrick DEMOUY, Arnaud DHERMY, Thierry LEFEBVRE, François LEFÈVRE, Simone MAZAURIC, Caroline NIESS-GUERLET, Jean-Paul ROTHIOT, Jean-Roger WATTEZ, Marianne ALTIT-MORVILLEZ, Évelyne BARBIN, Bernard DELAUNAY, Bruno DELMAS & Diane DOSSO, Ginette GABLOT, Monique GROS, Jean-François GUILLOT, Anne LOYAU, Cécile PARMENTIER, Sandra PÉRÉ-NOGUÈS, Pascal PIROT, Francis TOURNEUR, Nadine VIVIER, Falilah ADEDOKUN, François GASNAULT, Manon ISTASSE, Yanick LASICA & Dominique TRITENNE, Michel MIEUSSENS, Claude BOUHIER

Paris, Éditions du CTHS
2017
p. 289-296
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Les gisements de roches marbrières sont nombreux dans le sous-sol des anciens Pays-Bas méridionaux. La filière est complexe entre la carrière et le chantier, passant par tous les stades du débitage et du façonnage, de l’emballage et du transport. Les familles à l’œuvre entre le XVIe et le XVIIIe siècle étaient pour la plupart actives dans le monde de la pierre depuis le Moyen Âge. On note des mouvements de migration de membres de ces dynasties marbrières au fil de l’axe de transport majeur que constitue la Meuse. Charleville-Mézières représente une étape importante, où se développe une véritable industrie de transformation. Et plusieurs de ces maîtres marbriers finissent par s’établir à Paris, où ils seront très présents dès le début des grands chantiers du règne de Louis XIV. Mais l’aventure de ces « marbres flamands » a commencé bien avant, ce qui permet de mieux comprendre leur éblouissante réussite dans les décors de Versailles.