De la Société d’émulation des Vosges à la Fédération des sociétés savantes des Vosges : de l’un au multiple
2017
Jean-Paul ROTHIOT

Extrait de : "La France savante (édition électronique)"
Sous la direction de Arnaud HUREL
Introduction de Nicole LEMAITRE
140e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Reims, 2015

Jean-Claude BONNEFONT, Claude-Isabelle BRELOT, Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE, Patrick DEMOUY, Arnaud DHERMY, Thierry LEFEBVRE, François LEFÈVRE, Simone MAZAURIC, Caroline NIESS-GUERLET, Jean-Paul ROTHIOT, Jean-Roger WATTEZ, Marianne ALTIT-MORVILLEZ, Évelyne BARBIN, Bernard DELAUNAY, Bruno DELMAS & Diane DOSSO, Ginette GABLOT, Monique GROS, Jean-François GUILLOT, Anne LOYAU, Cécile PARMENTIER, Sandra PÉRÉ-NOGUÈS, Pascal PIROT, Francis TOURNEUR, Nadine VIVIER, Falilah ADEDOKUN, François GASNAULT, Manon ISTASSE, Yanick LASICA & Dominique TRITENNE, Michel MIEUSSENS, Claude BOUHIER

Paris, Éditions du CTHS
2017
p.
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La communication brosse l’évolution des sociétés savantes des Vosges, depuis la première création en 1825 jusqu’à nos jours, en étudiant à la fois les changements de composition sociologique, de structures et de thèmes de travail. Trois périodes apparaissent : une longue période d’une seule société (la Société d’émulation des Vosges) sous le contrôle des préfets, composée de notabilités érudites du département et travaillant sur les thèmes de l’agriculture, de l’archéologie et des belles lettres ; au cours d’une seconde période des sociétés concurrentes se créent sur des bases géographiques et coexistent avec la première, certaines se spécialisant dans la défense et la mise en valeur du patrimoine ; enfin dans les dernières années du XXe siècle, les sociétés se sont tant multipliées, souvent sur des thématiques très locales, qu’il est apparu souhaitable de les regrouper dans une Fédération des sociétés savantes du département des Vosges créée en 1983, puis relancée en 2008 pour gérer les Journées d’études vosgiennes, structure permettant aux sociétés de se rassembler et œuvrer ensemble pour la connaissance du département.