Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    GRAPPIN Pierre Philippe

GRAPPIN Pierre Philippe

Naissance: 1er février 1738 à Ainvelle (Haute-Saône) - Décès: 20 novembre 1833 à Besançon (Doubs)

Société(s)
Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon et de Franche-Comté : membre élu en janvier 1785, secrétaire perpétuel (1805-1819), 1785
Académie nationale de Metz : membre correspondant
Société d'émulation du Jura : membre correspondant dès la création en avril 1818, 1818
Société nationale des antiquaires de France : Membre non résidant en 1807., 1807
Biographie
Moine bénédictin.

Bénédictin, supérieur du collège de Saint-Ferjeux à Besançon (Doubs), il prête serment à la constitution civile du clergé, entretient d'étroites relations avec l'abbé Grégoire et devient au Concordat vicaire général de Lecoz, archevêque de Besançon. Il incarne la continuité de la tradition académique au sein des sociétés savantes comtoises, car tous ses ouvrages sont antérieurs à 1789; mais son activité de secrétaire perpétuel est considérable à l'Académie de Besançon. Il incarne également une "historiographie d'ordre" (C. O. CARBONELL), c'est-à-dire de l'ancien premier ordre du royaume
Chanoine de Besançon.
Membre de l'Académie celtique, il était aussi à l'Académie des sciences belles-lettres et arts de Besançon et de Franche-Comté, de celle de Rouen, de celle de Metz, de celle de Châlons, de la Société d'émulation du Jura.
Sources biographiques
Vincent Petit, notice dans Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, volume 12, Franche-Comté, Coordination de Laurent Ducerf, Vincent Petit et Manuel Tramaux, Paris, Beauchesne, mai 2016, 800 p. Cf. p. 362-363.
Bernard Plongeron, Dom Grappin, correspondant de l'abbé Grégoire (1796-1830), Paris, Belles-Lettres, 1969.
A.M.P. Ingold et F. Louvot, Les correspondants de l'abbé Grandidier, Dom Grappin,Paris, 1898, 128 p.
Bibliographie
Outre les correspondances citées ci-dessus, et entre autres : Mémoires sur l'abbaye de Faverney [...], Besançon, Daclin, 1771
Quelle est l'origine des droits de main-morte [mainmorte] dans les provinces qui ont composé le premier royaume de Bourgogne ? Dissertation qui a remporté le prix au jugement de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Besançon, le 24 août 1778, Besançon, J. M. Couché, 1779, X-140 p.
Histoire abrégée du comté de Bourgogne, Besançon, 1780.
Recherches sur les anciennes monnaies du comté de Bourgogne, Paris, 1782
Mémoires historiques sur les guerres du XVIe siècle dans le comté de Bourgogne, Besançon, J.-F. Couché, 1788, 205 p.
Mémoire historique où l'on essaie de prouver que le cardinal de Granvelle n'eut point de part aux troubles des Pays-Bas, Besançon, Couché, 1788
Papiers du savant
Manuscrits : Dom Grappin a légué tous ses manuscrits à la Bibliothèque municipale de Besançon (Doubs), Ms 1309, Opuscules théologiques et Ms 1389 à 1391.
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 01/05/2013 - Dernière mise à jour le 27/04/2017
© copyright CTHS-La France savante.