Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    BOIVIN (dit le cadet) , Jean

BOIVIN (dit le cadet) , Jean

Naissance: 28 mars 1665 à Paris - Décès: 29 octobre 1726 à Paris ()

Société(s)
Biographie
Resté orphelin de bonne heure, il fut recueilli par son frère qui dirigea lui-même son éducation. Ses études furent couronnées par l'une des plus brillantes soutenances de thèse grecque et latine dont la vieille université ait conservé le souvenir.
En 1692, Jean Boivin devient garde de la bibliothèque du roi, où il fait cette année-là une découverte importante, celle d'un ancien texte biblique du IVe ou Ve siècle, en lettres onciales, que recouvre un manuscrit des Homélies d'Éphrem le Syrien. Il s'acquiert une réputation d'érudit en publiant en latin les textes des grands mathématiciens de l'antiquité et il est nommé professeur au Collège royal, où il est titulaire de la chaire de grec de 1706 à 1726. Il traduit Nicéphore Grégoras et Pierre Pithou, ainsi qu'Aristophane, Homère et Sophocle, et écrit lui-même des poésies grecques. Il est élu membre de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres en 1705, et de l'Académie française en 1721.
Sources biographiques
La Grande Encyclopédie, Marcellin Berthelot(dir.), Paris, Société anonyme de La Grande encyclopédie, 1885-1902, t. 3, p. 181.
Bibliographie
- Veterum mathematicorum Athenaei, Apollodori, Philonis, Bitonis, Heronis et allorum opera graece et latine,1693.
- Nicephori Gregorae Byzantina historia, graece et latine (histoire byzantine de Nicéphore Grégoras,1702.
-Petri Pithoei vita, elogia, opera, bibliotheca (vie et œuvres de Pierre Pithou,1711.
-Apologie d'Homère, et Bouclier d'Achille,1715.
-Batrachomyomachie d'Homère, ou Combat des rats et des grenouilles en vers françois, 1717.
-Œdipe, tragédie de Sophocle, et les Oiseaux, comédie d'Aristophane,1729.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung
Fiche créée le 01/07/2013 - Dernière mise à jour le 04/07/2013
© copyright CTHS-La France savante.