REDON Gaston

Naissance: 28 octobre 1853 à Bordeaux (Gironde) - Décès: 20 novembre 1921 à Compiègne (Oise)

Société(s)
Académie des Beaux-arts : membre titulaire (section d'architecture), 1914-1921., 1914-1921
Biographie
Gaston Redon est un architecte français.

Il est le frère cadet du peintre Odilon Redon.

Carrière : - École spéciale d'Architecture (Paris), élève de L. André. - 1875-1883. École des Beaux-Arts de Paris. - 1883. Grand prix de Rome ; mention honorable au Salon des Artistes français. - 1883-1888. Pensionnaire à la Villa Médicis (Rome). - 1888. Médaille de deuxième classe au Salon. - 1890. Médaille d'honneur au Salon d'Architecture. - 1891. Professeur à l'École des Beaux-Arts de Paris. - 1903. Architecte des Monuments historiques.
- Membre de la Société centrale des Architectes (Paris) et de la Société des Artistes français (Paris).
- Officier de la Légion d'honneur.

Élu, le 30 mai 1914, membre titulaire de l'Académie des Beaux-Arts (section d'architecture), au fauteuil d'Émile VAUDREMER.
Sources biographiques
- "Discours aux funérailles de Gaston Redon", par J. Injalbert et V. Laloux, Publications de l’Institut de France, 1921, n° 28.
- "Notice sur la vie et les travaux de Gaston Redon", par E. Pontrémoli, ibid., 1924, n° 25.
- Gaston Redon, architecte, par A. Laprade, catalogue d'exposition, Paris, 1957.
- Dictionnaire des monuments de Paris, par J. Colson et M.-C. Lauroa, Paris, 1992.
Bibliographie
Principales réalisations : - 1890. Restauration de Baalbek (Liban). - 1891. Tombeau de César Frank (cimetière Montparnasse, Paris). - 1900. Salle Rubens, au musée du Louvre. - 1893-1896. Casino de Royan (détruit en 1944). - 1900-1905. Aménagement des salles Tomy-Thiéry, Rothschild et Morgan, au musée du Louvre. - 1905. Construction et aménagement de l'aile nord du Louvre et du pavillon de Marsan. - 1906. Transformation des jardins du Caroussel.
Rédacteur(s) de la notice : Hervé Danesi, Gabriela Elgarrista
Fiche créée le 27/02/2016 - Dernière mise à jour le 04/03/2018
© copyright CTHS-La France savante.