Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    TINAYRE née GUERRIER Marguerite dit Victoire

TINAYRE née GUERRIER Marguerite dit Victoire

Naissance: 6 mars 1831 à Issoire (Puy-de-Dôme) - Décès: ?? août 1895

Société(s)
Subside positiviste : Contributrice (1883), 1883
Signature :
Archives Maison d'Auguste Comte
Biographie

Enseignante, militante ouvrière, Membre de l’Internationale.
Famille de petits artisans à Issoire. Obtient en 1856 son brevet de capacité pour être institutrice à Lyon. Epouse un clerc de notaire, Jules Tinayre. Opinions « avancées ». Dirige une école libre à Issoire puis vient à Paris et organise des écoles libres et « protestantes » à Neuilly, Bondy, Noisy-le-Sec et Gentilly. En 1867, elle fonde la Société des équitables de Paris, une coopérative de consommation.... (lire la suite...)
Sources biographiques
- Dictionnaire Maitron en ligne : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136027
- Archives Maison d’Auguste Comte (CORR. TIN – 1 lettre)
- Jean-Claude Wartelle, L’héritage d’Auguste Comte. Histoire de « l’église positiviste » (1849-1946), Paris, L’Harmattan, 2001.
- Claude Schkolnyk,Victoire Tinayre, 1831-1895, du socialisme utopique au positivisme prolétaire, Paris, L’Harmattan, 1997.
Bibliographie
Sous le pseudonyme de Jules Paty, Un rêve de femme, suivi de La Marguerite, Noisy le Sec, Impr. Worms Argenteuil, 1864.
Edgar Quinet et Alfred de Musset enfants, Paris, Kéva, 1880
Raspail, Michelet enfants, Paris, Kéva, 1881.
Avec Louise Michel, sous le pseudonyme de Jean Guêtré Les méprisées, Paris, Fayard, 1881-82.
Avec Louise Michel, sous le pseudonyme de Jean Guêtré La Misère, Paris, Fayard, 1882.
Manuel de calcul, à l’usage des mères et des maîtresses d’école maternelle, Paris, P. Guérin, 1884.
Victor Hugo enfant, Paris, Kéva, 1885.
Rédacteur(s) de la notice : David Labreure
Fiche créée le 21/06/2016 - Dernière mise à jour le 21/06/2016
© copyright CTHS-La France savante.