CARNOT Hippolyte

Naissance: 6 août 1801 à Saint-Omer (Pas-de-Calais) - Décès: 16 mars 1888 à Paris

Société(s)
Biographie
Journaliste, sénateur de 1875 à 1888, ministre de l'Instruction publique.
Deuxième fils de Lazare Nicolas Carnot, il partagea l'exil de son père, condamné en 1816 comme régicide. Revenu en France (1823), il adhéra quelque temps au saint-simonisme puis se sépara des positions d'Enfantin. Après avoir participé à la révolution de juil.1830, il fut élu député de Paris (1839 - 1849), se prononça pour la république après la révolution de fév.1848 et fut nommé ministre de l'Instruction publique (1848). Élu en 1850 et 1857, il refusa de prêter serment et ne put siéger. Membre du Corps législatif en 1864, député républicain à l'Assemblée nationale (1871), il devint sénateur inamovible (1875).
Bibliographie
Sur le Saint-Simonisme : Lecture faite à l'académie des sciences morales et politiques, 1887
A Monsieur le Rédacteur de "La Liberté de penser" [Réponse à Raoul-Rochette], 1850
Mémoires sur Carnot par son fils (H. Carnot), 1893
Henri Grégoire, évêque républicain.., 1882
Mémoires de Grégoire, ancien évêque de Blois etc, 1837
D'une École d'administration, 1878
Le Ministère de l'Instruction publique... (lire la suite...)
Collections
Correspondance générale de Carnot, 1907, publiée avec des notes historiques et biographiques ; par Étienne Charavay
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 27/02/2007 - Dernière mise à jour le 05/04/2013
© copyright CTHS-La France savante.