128e congrès, Bastia, 2003 - Relations, échanges et coopération en Méditerranée.


Thème 2 : L’espace politique méditerranéen

Sous-thème : Identités, identifications et représentations (XVIIIe-XXe siècles)

Chapitre : Session « Transmission des savoirs par cartographie »

Titre : Bonaparte-Wyse: un esprit international au service de l' "idée latine"

Charles William Bonaparte-Wyse (1826-1892) occupe une place singulière dans la galaxie du Félibrige provençal. Irlandais de naissance, il est le petit-neveu de l'Empereur Napoléon Ier (par sa mère) et le fils d'un ambassadeur de la reine Victoria. C'est toutefois son ralliement à la cause mistralienne qui lui accorde quelque célébrité littéraire - pour autant qu'il compose des poésies en provençal (Les Papillons bleus, 1868). Mais c'est surtout son engagement en faveur de "l'Idée latine" (mouvement éclectique dont les chefs de file sont Charles de Tourtoulon et Louis-Alphonse Roque-Ferrier) qui lui donne une dimension authentiquement politique: nous sommes, en effet, en présence d'une tentative collective de fédérer les identités occitane, catalane, française, italienne, castillane, roumaine, etc. Ce mouvement, très actif dans la dernière partie du XIXe siècle, a exercé une influence non négligeable jusqu'à la Première Guerre mondiale et, peut-être, au-delà.

--
M. Hervé TERRAL, Professeur de sociologie à l'université Toulouse - Jean-Jaurès, Membre du Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISSt, UMR 5193, CNRS)

Membre des sociétés savantes :
Association des amis des archives de la Haute-Garonne, Membre
Association internationale d'études occitanes, Membre
Association internationale des sociologues de langue française, Membre
Société archéologique de Lavaur, Membre