134e congrès, Bordeaux, 2009 - Célèbres ou obscurs. Hommes et femmes dans leurs territoires et leur histoire

mercredi 22 avril 2009 - 09:00


Thème 3. Honorer et commémorer entre l’espace public et priv

Sous-thème : Colloque 3.5. Les précurseurs et acteurs de la protection sociale

Chapitre : Aspects de la philanthropie bordelaise

Titre : Autour de Fernand Philippart : du Groupement des patrons sociaux au Comité bordelais des Assurances sociales (1919-1934)

Convaincu que les seules vertus de la charité chrétienne traditionnelle étaient insuffisantes pour apporter des réponses satisfaisantes à la "question sociale" telle qu'elle se posait alors en France, Fernand Philippart, patron de la Grande huilerie Bordelaise, suscita en avril 1919 la création du Groupement des patrons sociaux. Après avoir été maire de Bordeaux (novembre 1919-mai 1925), il créa en octobre 1928 le Comité bordelais des assurances sociales, association destinée à fournir aux entreprises le support logistique indispensable à la mise en oeuvre de la toute nouvelle loi sur les Assurances Sociales obligatoires en organisant la création de sociétés mutuelles.
L'objet de notre communication n'est pas de reprendre l'étude que Jean Bassaler et Jean-Pierre Rey avaient présentée en 1992 mais de questionner la métamorphose qui conduit du "Groupement" au "Comité". En étudiant tant l'argumentaire de Philippart et de ses amis que les réseaux d'influence qu'ils ont su faire jouer, il s'agira de voir comment et dans quelle mesure ils ont pu convaincre une part significative du patronat girondin de la nécessaire mutation de "l'action sociale".

--
M. Alexandre FERNANDEZ, Professeur d'histoire contemporaine à l'université Bordeaux-Montaigne - Bordeaux-III

Membre de la société savante :
Institut aquitain d'études sociales, Président