140e congrès, Reims, 2015
Réseaux et Société

Thème 3. La forme des réseaux

Sous-thème : 3.B. Alliances et réseaux

Titre : La visualisation des réseaux d’alliance au travers des logiciels Puck et Pajek

La question de la visualisation des réseaux de parenté est une dimension largement abordée par le logiciel Puck (Program for the Use and Computation of Kinship Data), développé depuis 2007 par une équipe d’anthropologues et d’historiens. Le logiciel Puck (www.kintip.net) permet notamment de recenser la totalité des configurations matrimoniales qui composent un réseau de parenté, d’interroger ses contours et ses faiblesses. Conjugué au logiciel d’analyse de réseaux Pajek, il offre aussi une variété de représentations graphiques qui permettent de prendre la mesure des modèles d’alliances susceptibles de régir des sociétés humaines, dans le passé comme aujourd’hui.
La communication s’attachera tout d’abord à montrer que les réseaux sont des objets construits qui nécessitent une véritable réflexion critique quant aux catégories qu’ils mobilisent et aux déséquilibres dont ils souffrent nécessairement. Après avoir insisté sur l’importance des aspects méthodologiques et épistémologiques particulièrement prégnants dans le cadre de l’analyse de réseau, on s’intéressera ensuite aux diverses représentations possibles des réseaux généalogiques. Enfin, il s’agira de montrer, à partir d’exemples de recensements de configurations matrimoniales (mariages contractés dans la consanguinité et/ou dans l’affinité), les différentes manières de représenter au mieux les structures de parenté sous-jacentes aux réseaux généalogiques (réseaux de second ordre) tout comme les proximités entre patrilignages (composantes maximales, constellations). Deux corpus généalogiques seront utilisés pour illustrer ces représentations : la communauté juive et chrétienne de la région italienne des Marches à l’époque moderne et les familles de banquiers et financiers juifs parisiens du XiXe siècle.


M. Cyril GRANGE, directeur de recherche au CNRS

Membre de la société savante :
Société de démographie historique, Membre du bureau


Pascal CRISTOFOLI, ingénieur de recherche à l'École des hautes études en sciences sociales


M. Michael GASPERONI, membre de l'École française de Rome