142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.2. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

Titre : De l’alpage au lac. Le pastoralisme dans la seigneurie de Meillerie (XIIIe – XVIIIe siècles) (remplacée par M. Christophe Landry)

Le 25/04/2017 - 09:30

Le prieuré de Meillerie (Haute-Savoie) a été fondé au début du XIIe siècle. Grâce à des donations et des achats, les chanoines réguliers de l’ordre du Grand-Saint-Bernard acquièrent un vaste territoire divisé en plusieurs niveaux s’étendant entre le lac Léman (342 m) et le pic de Borée (1974 m) : la rive, les rochers de Meillerie, le plateau de Thollon (900-1000 m), les rochers et l’alpage des Mémises (1500 m). Attestée dès le XIXe siècle, l’organisation économique est bien connue à l’époque moderne grâce à de nombreuses archives qui révèlent une organisation du territoire, une gestion de la dénivellation et des conditions climatiques parfaitement maîtrisées. Leur étude, associée à des prospections archéologiques, a permis de retrouver des traces de pastoralisme : chemins, granges, places à fumier. L’ensemble de ces données permet de dresser un tableau précis de la production pastorale dans la seigneurie de Meillerie entre le XIIIe et le XVIIIe siècle.


Mme Sidonie BOCHATON, doctorante en archéologie médiévale à l'université Lumière-Lyon 2, membre du laboratoire ARAR (Archéologie et archéométrie), UMR 5138

Membre de la société savante :
Académie chablaisienne, Membre