143e congrès, Paris, 2018 - La transmission des savoirs

jeudi 26 avril 2018 - 14:00


Panel 2.Transmettre savoirs et gestes techniques 2.
Titre : La transmission du « geste perdu » pour une maîtrise du travail de la pierre, XIXe-XXIe siècles

Présidents :
EMPTOZ Gérard
, professeur émérite d'histoire des techniques de l'université de Nantes
BRIL Blandine , directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

La transmission du geste technique fait appel à différentes méthodes, analysant notamment le geste tel un continuum de mouvements élémentaires impliquant la manipulation de l’outil (Bril, 2010). Dans le travail de la pierre, l’historien des techniques décrypte la transmission geste/outil en se fondant habituellement sur l’examen des artefacts ou sur la tracéologie, résultat des actions de l’homme sur l’environnement. Nous aborderons la transmission du « geste perdu », accompli au sein des ateliers ou des usines, dans le travail de la pierre, du marbre, de l’ardoise par un corpus de sources écrites (XIXe - XXe siècle), et d’interviews. La pratique du « geste perdu », « effacé » par le geste suivant à une étape ultérieure de la chaîne opératoire, est en effet indispensable pour la maîtrise de la technique et des résultats attendus. Ce geste, non visualisé in fine, est une étape essentielle de la transmission des savoirs techniques.

--
Mme Joëlle PETIT, Chercheur au Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM)

Membre des sociétés savantes :
Association francophone d'histoire de la construction, Membre
Société des amis du centre d'histoire des techniques et de l'environnement, Membre