Les recherches sur l’Antiquité hellénistique et la société européenne

 
Markus Kohl

Extrait de : "Réseaux culturels européens (édition électronique)"
sous la direction de Robert Deloince et Gérard Pajonk ; 125e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Lille, 2000

Françoise Waquet, Jean Prouvost, Suzanne Débarbat, Henk Kubbinga, Christine Gaudin-Naslin, Markus Kohl, Marion Muller-Dufeu, Tangi Villerbu, Simone Mazauric, Roger Texier, Simone Dumont, Michelle Garnier-Butel, Marie-Suzanne Binétruy, Jean Flouret, Chantal de Tourtier-Bonazzi, Monique Mestayer, Michel Colardelle, Christian Bromberger, et Isac Chiva, Pierre Albert, Christian Bange, Bemard Rollet, Jean-Loup d'Hondt
Paris, Éditions du CTHS
p. 77-84
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
L'histoire et l'archéologie hellénistique jouaient un rôle important à partir du milieu du siècle dernier pour la création de l'Allemagne comme état nation. Les fouilles entreprises à Pergame ont largement contribué à la mise en parallèle entre histoire contemporaine et histoire hellénistique. Les découvertes de toute la panoplie des reliefs du Grand Autel de Pergame portaient à la connaissance de l'Europe un style jusqu'ici peu connu et méprisé, les recherches menées permirent de les valoriser.
Depuis les années 1970, un regain d'intérêt pour l'histoire de l'époque hellénistique est manifeste dans tous les domaines de recherches sur l'Antiquité. Quelles sont les motivations et les raisons de cette reprise ? E. Will avait dans son article « Le monde hellénistique et nous » paru dans Ancient Society, oct. 1979, p. 79-95, malheureusement trop peu connu, essayé de proposer une réponse qui prend en compte la situation actuelle avec l'abolition des limites territoriales et une création d'une société multiculturelle. Les discussions de la création de l'Europe ont certainement pris, même si ce n'est qu'inconsciemment, une part non négligeable dans l'orientation des recherches.
Nous sommes aujourd'hui encore mieux en mesure d'entrevoir les imbrications entre notre environnement quotidien, les courants politiques actuels et l'intérêt porté à la période hellénistique.