L'actualité des " Perspectives de la zoologie européenne " (1959-1966)
Extrait de: Réseaux culturels européens. Des constructions variées au cours du temps (p. 293-322)
Jean-Loup d'Hondt

Extrait de : "Réseaux culturels européens (édition électronique)"
sous la direction de Robert Deloince et Gérard Pajonk ; 125e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Lille, 2000

Françoise Waquet, Jean Prouvost, Suzanne Débarbat, Henk Kubbinga, Christine Gaudin-Naslin, Markus Kohl, Marion Muller-Dufeu, Tangi Villerbu, Simone Mazauric, Roger Texier, Simone Dumont, Michelle Garnier-Butel, Marie-Suzanne Binétruy, Jean Flouret, Chantal de Tourtier-Bonazzi, Monique Mestayer, Michel Colardelle, Christian Bromberger, et Isac Chiva, Pierre Albert, Christian Bange, Bemard Rollet, Jean-Loup d'Hondt
Paris, Éditions du CTHS
30 p.
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
Une étude sur la situation et les perspectives de la zoologie européenne, consécutive au dépouillement d'un questionnaire largement distribué en Europe et hors d'Europe parmi les zoologistes, avait été entreprise à l’initiative du Conseil de l'Europe, et avait fait l'objet de deux ouvrages complémentaires, respectivement publiés en Belgique par Jean Leclerc en 1959 (Perspectives de la zoologie européenne. Histoire. Problèmes contemporains.) et par Jean Leclerc et Pierre Dagnelie en 1966 (Perspectives de la zoologie européenne. Un sondage d'opinion parmi les zoologistes.) Dans ces deux volumes avaient été abordés des problèmes de fond sur la discipline zoologique, les facteurs de son évolution, ses relations avec les pouvoirs publics, les conditions d'exercice du métier de zoologue dans le monde actuel, la vision du présent et de l'avenir de leur discipline qu'avaient alors les chercheurs, la psychologie et les besoins réels des zoologistes, l'organisation de la zoologie au niveau européen et la mise en commun des apports scientifiques. Par ailleurs, un sondage permettait de dresser un palmarès par spécialités des grands zoologistes. Cette époque charnière, autour des années 1960-1965, était celle de la fin de l'âge d'or de l'histologie et celle où de nouvelles techniques de recherche maintenant d'emploi courant commençaient juste à pénétrer les laboratoires de zoologie (microscopie électronique, électrophorèse) ; la biologie moléculaire y était encore inconnue. Les idées et données essentielles exposées dans ces deux volumes sont rappelées ici dans le contexte de leur époque, et l'actualité des points qui y sont soulevés est discutée à la lumière des conditions d'exercice de la zoologie française actuelle ; quelques comparaisons sont effectuées avec la pratique de la zoologie dans d'autres pays européens.