Un philanthrope méconnu : Cadet de Vaux (1743-1828)
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 9, 1957-1958) - 1958
André VAQUIER

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 9, 1957-1958)"
Hélène VERLET, Philippe VERDIER, Françoise LEHOUX, Roger-Armand WEIGERT, Guy FOURQUIN, Michel FONTENAY, Jean-Lucien GAY, André VAQUIER
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1958
104 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 10,00 €]
Pharmacien chimiste, inventeur, fondateur du premier journal quotidien (Le Journal de Paris, 1777), Cadet de Vaux était également un philanthrope soucieux du bien être de chacun, d’où sa préoccupation pour tout ce qui avait trait à l’hygiène et à la santé publique, à la qualité des aliments, etc. C’est lui qui fit fermer le cimetière des Innocents pour cause d’insalubrité, et qui fit fabriquer du pain de qualité. Toutes ses inventions, toutes ses actions sont ici relatées avec minutie.