Approvisionnement et consommation à Paris sous le Premier Empire
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 14, 1963) - 1964
Louis BERGERON

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 14, 1963)"
Thérèse KLEINDIENST, Jean-Pierre BABELON, Louis BERGERON
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1964
38 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
L’enrichissement de l’alimentation (variété des aliments) permet de constater qu’il y eut sans nul doute sous le Premier Empire une hausse des revenus des Parisiens. Ces progrès de l’alimentation ont également eu des conséquences sur le taux de mortalité des parisiens, qui passa de 36 pour 1000 dans les années 1786-1791 à 30 pour 1000 dans les années 1806-1810. C’est ce que démontre l’étude de Louis Bergeron, qui permet d’approfondir les connaissances que l’on a sur l’histoire économique et démographique de Paris dans les premières années du XIXe siècle.