Archives de la lèpre. Atlas des léproseries entre Loire et Marne au Moyen Âge
1996
François-Olivier Touati
ISBN : 2-7355-0344-5
394 p., ill., 16 x 24, br.
Collection : Mémoires et documents d'histoire médiévale et de philologie
N° dans la collection : 7
Code Sodis : F303093
commander l'ouvrage [prix : 30,00 €]
Illustré par ses cités et par le développement de ses campagnes, l’espace qui s’étend de la Champagne à la Beauce, des portes de la Bourgogne aux confins du Berry et de la Touraine, forme au Moyen Age l’un des pôles majeurs de la Chrétienté. Région densément peuplée, parsemée d’églises et de monastères célèbres, elle se couvre également d’un nombre impressionnant de léproseries dont l’auteur brassant l’ensemble des archives disponibles, offre de redécouvrir la trace parfois encore visible sur le terrain. Pas moins de 395 établissements sont ainsi répertoriés, chacun assorti d’un dossier documentaire le plus complet. Est-ce là confirmer l’image d’un Moyen Âge noir, marqué du sceau terrifiant de la lèpre ? Même dans les plus grandes léproseries, le nombre des lépreux recensés révèle un taux très bas de l’endémie et le surencadrement des malades, survalorisés et suscitant une forte attraction des vocations d’assistance. Loin de tout cliché, l’analyse minutieuse des communautés de lépreux fait ressortir l’étroite corrélation de ce développement hospitalier extensif avec l’essor d’une société et les solutions matérielles et spirituelles qu’elle est à même d’offrir à partir du XIIe siècle. Cet ouvrage érudit pose les jalons d’une enquête appelée à s’élargir et permet, contre bien des idées reçues, de redécouvrir un patrimoine des plus étonnants.