Les confins boisés de l'Ile-de-France et de la Champagne. Signification des lunes charbonnières
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 28, 1977) - 1978
Pierre PLAVINET

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 28, 1977)"
Henri MOREL, Pierre PLAVINET, Raymond LEFEBVRE, Simone LEFEVRE, Gilbert-Robert DELAHAYE, Marie-Noëlle GRAND-MESNIL, Jean BOISSIERE, Yolande ZEPHIRIN, Louis BADRE, Henri DECENCIERE-FERRANDIERE, Jean DUMA, André PARIS, Nicole MOUROT, Jean LE ROY, André LECESNE, Michel GUILLOT
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1978
15 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
Le contact entre Ile-de-France et Champagne a subi différentes fluctuations. Une approche géographique met en évidence l’existence de traces de déboisements d’un type particulier, et vraisemblablement plus tardifs. A partir de l’exemple des "lunes" charbonnières, Pierre Plavinet se propose de définir les principales caractéristiques du phénomène, pour examiner ensuite une série d’applications dans un espace plus vaste avant d’esquisser d’autres perspectives de recherche.