La prise de possession de la forêt d'Échou (Seine-et-Marne) par les religieux cisterciens de Preuilly aux XIIe et XIIIe siècles
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 28, 1977) - 1978
Gilbert-Robert DELAHAYE

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 28, 1977)"
Henri MOREL, Pierre PLAVINET, Raymond LEFEBVRE, Simone LEFEVRE, Gilbert-Robert DELAHAYE, Marie-Noëlle GRAND-MESNIL, Jean BOISSIERE, Yolande ZEPHIRIN, Louis BADRE, Henri DECENCIERE-FERRANDIERE, Jean DUMA, André PARIS, Nicole MOUROT, Jean LE ROY, André LECESNE, Michel GUILLOT
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1978
12 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
La forêt d’Echou, constituant actuellement la partie sud du massif domanial de Villefermoy fut l’objet au Moyen Age, d’un grand nombre de contestations entre les religieux cisterciens de Preuilly et d’autres possesseurs de biens. Cela permet-il d’en déduire que les moines cisterciens, longtemps considérés comme de grands défricheurs, s’installaient en réalité le plus souvent sur des terres déjà aménagées ?