La culture de la vigne dans le Nord-Est de la région Parisienne à l'époque mérovingienne d'après le testament d'Ermenthrude
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 35, 1984) - 1984
Gilbert-Robert DELAHAYE

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 35, 1984)"
Gilbert-Robert DELAHAYE , Simone LEFEVRE, Alain GEORGE, Jacques DEFRESNE, Marcel LACHIVER, Hector GABE, René LE BACON, Thérèse PILA, Michel GUILLOT, Jean-Marie THORET, Jean ZIVY, Roger BAILLY, Marie-Thérèse HERLEDAN, Jean-Marc MORICEAU, Gérard TROUPEAU, Pierre THIBAULT, Yolande ZEPHIRIN, Marcel DELAFOSSE, Marcel LACHIVER, André PARIS, Renée LEMAITRE, Jean FOURNEE, Dominique HERVIER, Louis FERRAND, Lysiane CHATEL, Marie-Rose SIMONI-AUREMBOU
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1984
10 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
L’origine de la vigne dans le nord-est de la région parisienne est inconnue jusqu’à présent. Il faut attendre la période mérovingienne pour voir la vigne figurer au nombre des possessions énumérées par une aristocrate parisienne, Erminethrudis (Ermenthrude), dans son testament. Celui-ci donne une indication sur l’importance de la vigne parmi les cultures pratiquées dans la région parisienne à l’époque mérovingienne.