Découverte dans les Yvelines, une oeuvre du frère André provenant de Saint-Thomas d’Aquin
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 39, 1988) - 1988
Julia FRITSCH

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 39, 1988)"
Yvonne LABBE, Françoise BALARD, Anne LOMBARD-JOURDAN, Dominique DINET, Julia FRITSCH

Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1988
13 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
En 1983 fut découvert dans une chapelle latérale de l’église paroissiale Saint-André d’Orsonville un grand tableau représentant le Meurtre de Saint-Pierre de Vérone, peint par Frère André en 1748. Après avoir établi l’origine de l’œuvre, Julia Fritsch se propose de la comparer avec d’autres versions du même sujet réalisées par le même artiste, tout en la confrontant à la célèbre toile du Titien de San Giovanni e Paolo, aujourd’hui disparue.