La loi de Trois ans et les élections législatives de 1914 en Seine-et-Marne
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 40, 1989) - 1989
Chantal RENAUD-ANTIER

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 40, 1989)"
Georges FRECHET, Odile KRAKOVITCH, Michel TRAVERSAT, Adeline FALIERES-LAMY, Véronique BOURIENNE, Chantal RENAUD-ANTIER
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1989
28 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
En 1913, face aux tensions internationales, la France envisage une nouvelle loi militaire de trois ans de service. L’opinion française réagit de diverses façons, d’autant plus que l’échéance des législatives entraîne une surenchère. Dans tous les départements, une lutte s’engage entre "troisinaistes" et "anti-troisinaistes". Une nouvelle carte électorale se dessine. Même si les résultats des élections législatives de la Seine-et-Marne ne reproduisent pas exactement ceux de la France, l’étude du comportement de ce département souvent considéré comme marginal en Ile-de-France permet de comprendre son originalité à une période critique de l’Histoire et de son histoire.