La Société populaire de Belleville
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 41, 1990) - 1990
Raymonde MONNIER

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 41, 1990)"
Michel VOVELLE, Michel TRAVERSAT, Gérard TROUPEAU, Jacques BERNET, Jean GAY, Jacques BROCHOT, Sophie BIENVENU-DI-FOLCO, Jean BESSON, Raymonde MONNIER, Chantal FINET, Annie CRÉPIN, Christian GAMBLIN, Michel GUILLOT, Julia FRITSCH, Serge BIANCHI, Anne CHABOT, André DAMIEN, Pierre MERCIER, Jacques DUPAQUIER, Pierre NICKLER, Gérard BLAN-CESAN, André PARIS, Jean-Marc MORICEAU
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1990
15 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
En 1790, la commune de Belleville, dont le territoire sera annexé à la capitale en 1860 (en même temps que Charonne), comprenait les hameaux de Ménilmontant et de la Haute-Courtille. Avec 2864 habitants, c’était l’une des communes les plus peuplées du district de Saint-Denis, ainsi qu’une des plus denses, avec 15,5 habitants à l’hectare. Bien que nettement à l’écart des grandes voies de passage, Belleville et Ménilmontant vivaient en relation étroite avec la capitale. L’étude des registres de la société populaire de Belleville permet à l’auteur de décrire le déroulement de la Révolution dans cette commune populaire du nord de Paris.