Attitudes et comportements religieux et antireligieux (Sèvres, 1781-1802)
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 41, 1990) - 1990
Pierre MERCIER

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 41, 1990)"
Michel VOVELLE, Michel TRAVERSAT, Gérard TROUPEAU, Jacques BERNET, Jean GAY, Jacques BROCHOT, Sophie BIENVENU-DI-FOLCO, Jean BESSON, Raymonde MONNIER, Chantal FINET, Annie CRÉPIN, Christian GAMBLIN, Michel GUILLOT, Julia FRITSCH, Serge BIANCHI, Anne CHABOT, André DAMIEN, Pierre MERCIER, Jacques DUPAQUIER, Pierre NICKLER, Gérard BLAN-CESAN, André PARIS, Jean-Marc MORICEAU
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1990
46 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
Sèvres semblait être, à la veille de la Révolution, une commune dont les habitants étaient des catholiques respectant leur curé, leurs vicaires, les sœurs de charité et le maître d’école. Pourtant, en 1793, une haine antireligieuse emporta un certain nombre d’habitants de la commune. Pour quelle raison ? La présence de la franc-maçonnerie ? L’aggravation des rapports sociaux ? Une évolution rapide des esprits ? Pierre Mercier énumère les raisons de cette soudaine violence, en rappelant les particularités socio-économiques de Sèvres.