L’îlot insalubre n°16. Un exemple d'urbanisme archéologique
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 44, 1993) - 1993
Alexandre GADY

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 44, 1993)"
Lionel BÉDARD, Jean-Marc MORICEAU, Jean-Michel ROY, Pierre-François PINAUD, Pierre MERCIER, Claudia KANOWSKI, Alexandre GADY
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1993
101 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 10,00 €]
Le terme d’"îlot insalubre n° 16" a désigné administrativement, entre 1921 et 1965,un secteur de 14 hectares environ, recouvrant les vieux quartiers de Saint-Gervais et de Saint-Paul, dans le IVè arrondissement de la capitale. L’étude du cas de l’îlot 16 permet d’aborder les problèmes généraux liés à l’insalubrité, mais également de mettre en lumière une importante mutation des conceptions qui régissaient l’urbanisme parisien depuis le Second Empire. Pour Alexandre Gady, le dessin de l’îlot 16 est révélateur du complexe – au sens psychanalytique du terme – dont souffre l’édilité parisienne depuis et envers le préfet Haussmann. Elle aura tenté une opération d’urbanisme d’envergure – la rénovation d’un secteur de 14 hectares – dans une confusion décisionnelle totale.
Cette étude, agrémentée de nombreuses illustrations et plans, se divise en trois parties :
I – L’insalubrité, fléau urbain (Les mécanismes de l’insalubrité ; l’insalubrité ; l’administration face à l’insalubrité ; la position de l’administration)
II – Spécificité de l’îlot 16 (Contradictions des positions de l’administration ; la grande offensive de l’administration (1934-1941) ; le programme de 1942 : premier plan anti-haussmannien)
III – L’aménagement de l’îlot 16 de 1942 à 1965 (La mise en œuvre du programme ; les réalisations conformes au plan de 1942 ; incohérence des aménagements (1948-1965)