Les plaisirs de la Seine au XIXe siècle. Le canotage à Paris, entre loisir populaire et sport d'élite
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 45, 1994) - 1994
Frédéric DELAIVE

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 45, 1994)"
Marcel-M. CHARTIER, Philippe MARQUIS, Albert DIDON, Marie-Thérèse HERLÉDAN, Michèle MERGER, Patrick GOUGE, Daniel MORDANT, Gilbert-Robert DELAHAYE, Paulette CAVAILLER, Pierre MERCIER, lsabelle BACKOUCHE, Bernard MOURAZ, Philippe RUER, Jean MARAIS, Bernard LE SUEUR, Christian CHAUDRE, Frédéric DELAIVE, Jacques DESSAIN, Alain GALOYER, Jean-Pierre BLAZY, Damien BLANCHARD, Marc VALENTIN, Dominique HERVIER, Laurent ROBERT, Paule FIEVET, André JAUDIN CARRE, Louis THOMAS, Jean FAVIER, Bernard BRIFFA
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1994
17 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
L’aviron et la voile sportive sont considérés comme d’origine anglaise et aristocratique. Cependant, en France a existé une activité parisienne et populaire, le canotage, qui peut être considéré comme l’ancêtre de ces deux sports. En apprivoisant l’eau, le XIXè siècle lui a donné une nouvelle valeur : un espace de sensations, de plaisirs et de jeux.