Un village d’Ile-de-France aux XIVe et XVe siècles : Montreuil-sous-Bois
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 47*, 1996) - 1996
Sabine PESIER

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 47*, 1996) )"
Jean-Noël MATHIEU, Sabine PESIER, Marie-Thérèse HERLEDAN, Jean MARAIS, Anne LOMBARD-JOURDAN
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1996
113 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 10,00 €]
Exploitation d’un terroir nourricier délimité, sentiment d’appartenance à la paroisse Saint-Pierre-Saint-Paul, existence de solidarités traditionnelles, la vie d’un montreuillois des XIVè et XVè siècles ne semble pas différer de celle des autres villages du royaume. Pourtant, village d’Ile-de-France, il fut plus spécialement ébranlé par les troubles du temps, au cours desquels la proximité de Paris, capitale politique, l’exposa au passage des troupes. A contrario, Paris, capitale économique, rendit plus aisé sa reconstruction. Surtout, le château de Vincennes, situé dans ses limites paroissiales, et le choix des souverains au XIVè siècle d’en faire une résidence privilégiée conféra à Montreuil une véritable originalité. On peut même affirmer qu’aux XIVè et XVè siècles, Vincennes fut l’élément fondamental de la vie montreuilloise. Plan de l’étude :
I – Montreuil au début du XIVè siècle (La paroisse; le terroir; seigneuries, fiefs et propriétés)
II – Le temps des bouleversements (La guerre et ses conséquences économiques; l’instabilité seigneuriale; le retour à l’ordre)
III – Vivre à Montreuil (Organisations villageoises traditionnelles; ... pour une paroisse exceptionnelle; l’emprise du château de Vincennes)