L’emploi communal : l’exemple de Maisons-Alfort de 1850 à nos jours
(extrait de Paris et Ile-de-France - Mémoires, tome 38*, 1987) - 1987
Jean BESSON

Extrait de : "Paris et Ile-de-France - Mémoires (tome 38*, 1987)"
Jean JACQUART, Annick DESTHUILLIERS, Marie-Thérèse HERLEDAN, Robert DESCIMON, Gérard TROUPEAU, André PARIS, Hector GABE, André Germain GARDEBOIS, Pierre MERCIER, Jean GAY, Claude PENNETIER, Yolande ZEPHIRIN, Philippe BUYLE, Jean BESSON, Claire BERCHE, Jean-Paul BRUNET, Jean-Claude CAVARD, Dominique HERVIER, Marie-Agnès PERAULT, Laurence LE LOUP
Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France
1987
33 p.
Collection : Paris et Ile-de-France. Mémoires
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 5,00 €]
Après avoir défini le cadre de son étude, Jean Besson détaille les sources utilisées, pour commencer leur analyse par l’évaluation du coût global de fonctionnement de la commune pour ses habitants au cours de la période étudiée, et la part qui, dans ce coût, revient à la rémunération des personnels. Chiffres et tableaux à l’appui, il peut ainsi répondre à quelques questions essentielles : que recouvrent concrètement ces chiffres ? Quels types de services ? Par quelles personnes ? Et ainsi, passant les périodes de l’Empire, des deux guerres mondiales et de l’après-guerre, il décrit les principales étapes de la mise en place d’une fonction publique communale.