Villes d’eaux : histoire du thermalisme (épuisé)
1993
117e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Clermont-Ferrand, 1992
ISBN : 2-7355-0292-9
536 p., 16 x 24, br.
Collection : Colloques du CTHS
N° dans la collection : 10
Code Sodis : F302067
Actes du Colloque interdisciplinaire organisé par les sections d’Histoire moderne et contemporaine, d’Archéologie et d’Histoire de l’art et d’Histoire des sciences et des techniques.
Depuis l’Antiquité les sources sont utilisées pour les soins. Du Moyen Age à la Renaissance et jusqu’au XVIIe siècle elles demeurent des lieux de miracles. Les Lumières avec les instruments imparfaits de la chimie naissante cherchent à découvrir le secret de leur action en analysant les eaux ; bientôt la médicalisation règle la cure; les stations thermales s’organisent autour des sources ; la mode en fait, au cours du XIXe siècle, des lieux de sociabilité en même temps que de traitements des maladies chroniques ; elles se spécialisent, se modernisent, s’embellissent. Il y a des réussites, des échecs, des reconversions. Si la grande époque du thermalisme mondain est aujourd’hui dépassée, il semble que nous entrons dans celle de la cure de "remise en forme". Les différentes contributions de cet ouvrage, agrémenté de quelques belles illustrations, nous ouvrent les portes de cette évolution.