Délinquance et répression : le tribunal correctionnel de Nice (1800-1814) (épuisé)
1979
Marc Bouloiseau;
Roger Aubenas, préf.
ISBN : 2-7177-1517-7
313 p., 16 x 24, br.
Collection : Mémoires et documents d'histoire de la Révolution française
N° dans la collection : 37
Code Sodis : F300223
La ville de Nice pendant la période napoléonienne offre un terrain propice à l'étude des comportements délictuels. En effet, le développement d'une société capitaliste, avec les résistances qu'il suscite et les laissés-pour-compte qu'il engendre, la proximité de la frontière et du port, l'afflux des militaires, l'augmentation du nombre des déracinés, la promiscuité et la multiplication des jeux de hasard et des auberges qui en découlent, ainsi que les caractères de la sociabilité méridionale, entretiennent un climat favorable à la délinquance. Elle apparaît donc comme un phénomène lié à l'instabilité socio-économique. Cependant, elle constitue un ensemble de comportements primitifs dénotant des rivalités d'intérêt de type ancien qui ne remettent pas en cause les structures politiques ou sociales, même au travers des délits fiscaux. Les magistrats quant à eux rendent la justice avec discernement, mais dans un souci d'ordre et d'efficacité sociale qui peut primer parfois la pureté morale.
Table des matières :
Préface, par Roger AUBENAS - p. 7-8 SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE - p. 9 - Sources manuscrites - p. 9 - Sources imprimées (Recueils de documents. Journaux. Affiches. Plans) - p. 14 - Bibliographie. Délinquance et déviance. Fondements... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.