La Martinique de Moreau du Temple, 1770
La carte des ingénieurs géographes - 1998
Danièle Bégot, Monique Pelletier et Catherine Bousquet-Bressolier, introd.
ISBN : 2-7355-0381-X
101 p., 21 x 38 cm (carte dépliée : 31 x 52 cm), br.
Code Sodis : F303211
commander l'ouvrage [prix : 25,00 €]
(Fac-similé de la carte conservée à la Bibliothèque nationale de France, Département des cartes et plans, Service hydrographique, portefeuille 156, division 2, pièce 17)
Si pour illustrer une formule célèbre il fallait trouver un exemple où la géographie a d’abord servi à faire la guerre, nul doute que la carte levée en Martinique vers 1770 par les ingénieurs géographes du roi, la prestigieuse carte de Moreau du Temple, ne puisse poser un cas d’école. Fruit d’une conjoncture bien particulière, où au lendemain du désastreux traité de Paris, l’Angleterre restitue à la France la Guadeloupe et la Martinique, elle s’inscrit dans l’effort de reprise en main, par la métropole, de colonies qui n’avaient pas précisément donné l’impression d’avoir combattu l’occupation étrangère.
La carte de Moreau du Temple apporte à notre connaissance de la Martinique de cette fin du XVIIIe siècle un exceptionnel outil de travail sur un territoire colonial saisi dans un magnifique instantané sur ce qui, pour le meilleur et pour le pire, constitue son identité.
Table des matières :
Danielle Bégot : I. Île, mode d'emploi - p. 5 1. Une île à défendre - p. 5 1.1. Les forts - p. 6 1.2. Les batteries - p. 10 2. Une colonie à recréer - p. 16 2.1. Les hommes - p. 16 2.2. L'espace - p. 20 3. "La Martinique... sera... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.