Le Lys et la mitre. Loyalisme monarchique et pouvoir épiscopal pendant les guerres de Religion (1580-1610)
2007
Thierry AMALOU
ISBN : 978-2-7355-0640-8
544 p., 15 x 22 cm, ill., br.
Collection : CTHS Histoire
N° dans la collection : 28
Code Sodis : F30683.4
commander l'ouvrage [prix : 32,00 €]
Pourquoi Senlis est-elle restée fidèle aux souverains légitimes alors que la capitale et les cités voisines adhéraient à la Ligue ? C’est au nom d’une double singularité, celle d’une ville catholique et royale, que les notables exprimèrent le sentiment de leur ville. La société se retrouva dans des célébrations civiques où le patriotisme urbain fusionnait avec le culte monarchique. L’auteur met ici en évidence le tour de force des serviteurs de la monarchie qui détournèrent à leur profit le fruit des efforts entrepris par l’Église pour réparer la déchirure religieuse. L’émergence d’un loyalisme d’affection, dont ce livre éclaire les dimensions sociales, politiques et religieuses, préserve l’unité citadine tout en forgeant l’obéissance sociale nécessaire à un absolutisme naissant.
Table des matières :
Préface - p. 7 Introduction – p. 13 Prologue – p. 29 Chapitre 1. Restaurer l’unité : les enjeux politiques et sociaux des processions blanches – p. 39 - Les dynamiques d’un espace sacré qui se recharge – p. 42 - Où est la... (lire la suite...)